À chacun sa poche!

Écrit par

Vous avez sans doute remarqué qu’une nouvelle marque a fait son apparition sur les réseaux sociaux lors des derniers mois. Garnis d’une poche originale, les chandails Poches & Fils font fureur auprès des jeunes adultes. L’ambassadrice Charlène Pagé nous raconte le récit de cette compagnie de vêtement 100% québécoise.

Tout a débuté en 2014 pour trois gars originaires de Montréal: Alexandre, Anthony et Nicolas. Étant déjà amateurs de ce type de vêtement, ils ont eu l’idée de créer des poches sur mesure, fabriquées à la main. Ils ont d’abord fait une étude de marché afin de savoir si la demande pour un tel produit était là. Il semblerait que oui, car leur commerce est en pleine expansion.

Une histoire de poche
Deux des trois mousquetaires sont d’anciens joueurs des Carabins de Montréal, ils possédaient donc déjà un bon réseau de contacts lorsqu’est venu le temps de faire connaître la marque.  C’est pourtant d’une manière peu banale qu’ils ont eu leurs premiers clients.

Les Montréalais ont visé gros en approchant plusieurs personnalités publiques -notamment des humoristes- en leur offrant un chandail. Rapidement, les réseaux sociaux de certaines vedettes québécoises sont devenus colorés de ces charmantes poches.

Charlène raconte qu’elle a écrit un message au gagnant d’Occupation Double 2012, Hubert Harvey, afin de lui parler de l’entreprise. «On offre des gilets à ceux qui sont très actifs sur les réseaux sociaux ou ceux qui ont une bonne visibilité sur Internet» explique-t-elle. Cette technique a visiblement porté fruit puisque des artistes comme Jean-Thomas Jobin, Guillaume Wagner et Philippe Bond, pour ne nommer que ceux-là, affichent fièrement la marque montréalaise.

Une compagnie en expansion
Même si Charlène mentionne que «ça va toujours rester des poches», les acheteurs peuvent maintenant se procurer des kangourous avec la poche avant aux motifs désirés. De plus, une collection pour enfants est disponible depuis peu.

La compagnie a aussi l’intention de continuer à s’associer à divers entreprises ou organismes qui veulent placer leur logo sur un chandail de chez Poches & Fils. À long terme, le but serait de «faire connaitre la marque et s’étendre aux Québec, aux Canada et aux États-Unis», confirme l’ambassadrice.

Les locaux dans lesquels sont fabriqués les chandails Poches & Fils ont été récemment agrandis, davantage de couturières qu’avant y travaillent et l’entreprise a embauché une personne pour s’occuper des réseaux sociaux afin que le travail soit fait de façon professionnelle.

Comment ça fonctionne?
Le fonctionnement est simple, il suffit de choisir la grandeur et la couleur. Pour les hommes, il existe deux teintes de gris ainsi que du noir et du blanc. Pour les femmes, le blanc et le noir sont offerts et pour les enfants, seul la couleur blanche est proposée. Afin de bien choisir les grandeurs, une grille de mensuration est disponible sur le site.

Finalement, le moment le plus excitant : Choisir sa poche. Charlène explique qu’on y retrouve une rotation entre  «les classiques et les nouveaux modèles». De plus, il y a parfois des modèles spéciaux pour divers évènements ou pour faire la promotion de causes. Elle mentionne que «pour le Movember, ils ont sorti une poche avec des moustaches», par exemple.

Où s’en procurer?
Les chandails Poches & Fils sont disponibles sur Internet ici et dans certains magasins qui offrent des modèles de poches pour un prix très raisonnable.

P&F

Image couverture

Articles tagués:
· · · · · ·
Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *