Beiko, boîte à beignes et nouvelle tendance à Québec

Écrit par

Depuis son ouverture le 1er novembre dernier dans le quartier Ste-Foy, Beiko La boîte à beignes connait une popularité grandissante. Les co-fondateurs, Antoine El-Khoury et Alexis Gateau-Bégin, se sont entretenus avec Intercom pour discuter de leur entreprise, de son succès et de leurs projets futurs. De quoi faire saliver ceux qui ont la dent sucrée!

Beiko est une innovation à Québec, car c’est le premier endroit spécialisé dans les beignes artisanaux en ville. C’est la toute première succursale de cette nouvelle compagnie lancée par deux jeunes entrepreneurs : « On a créé ça de A à Z. », affirme fièrement Antoine. Ce qui est unique chez Beiko, c’est que tout ce qui est servi est fait à la main chaque matin, et ce en utilisant le plus d’ingrédients locaux possible. De plus, la pâte de leurs beignes est une recette originale 100 % vegan : « On trouve que c’est meilleur et que ça a une texture avec laquelle c’est plus facile de travailler. Ça nous différencie des autres, surtout qu’il y a une grosse tendance vegan à Québec récemment. »

Cela semble être une recette gagnante, car Beiko connait beaucoup de succès en très peu de temps. Selon Antoine et Alexis, cela s’explique par le fait que « les beignes artisanaux, il n’y en a pas beaucoup à Québec. On fait les nôtres à la main à chaque jour et avec des saveurs innovatrices, c’est un concept qui est nouveau ici ». Par ailleurs, les deux fondateurs ont beaucoup misé sur l’aspect esthétique de leur entreprise pour joindre la génération des milléniaux : ils ont donné une apparence de type Pinterest à leur succursale en plus d’accorder une attention particulière à la décoration de leurs beignes afin de les rendre photogéniques. En fait, ils désirent faire bien plus que des beignes en créant une expérience complète pour tous ceux qui visitent leur commerce.

La compagnie offre également un service de traiteur, disponible depuis plusieurs mois déjà, pour toutes sortes d’événements, notamment avec diverses associations étudiantes de l’Université Laval et le groupe Restos Plaisirs. C’est d’ailleurs avec ce concept que Beiko a vu le jour : en cuisinant des beignes sur mesure, ils ont pu faire goûter leurs produits au public et les améliorer jusqu’à ce que la demande soit si grande qu’ils n’avaient plus d’autre choix que d’augmenter de volume en ouvrant leur première succursale.

« Les gens adoraient et la population en demandait plus, donc on a du agrandir la cuisine parce qu’avant on produisait chez Alexis. »

– Antoine El-Khoury

Cela ne s’arrête pas à cette expansion parce que les deux créateurs de Beiko ont plusieurs projets en route. Premièrement, ils feront bientôt affaire avec Uber Eats, un service qui offre la commande en ligne et la livraison à domicile. Dans le même ordre d’idée, il sera éventuellement possible de passer une commande directement sur le site Web de l’entreprise pour ensuite aller la chercher en succursale. D’autre part, Beiko offrira à partir de 2019 un nouveau produit nommé « Ti-Beik », une boîte de mini-beignes faits sur mesure devant le client, de sorte que celui-ci puisse choisir sa garniture tout en s’assurant de la fraîcheur de ce qu’il s’apprête à manger. Cette option s’ajoutera aux autres innovations déjà affichées au menu, comme le grilled-cheese fait à partir de leur pâte à beigne originale et le « crème beik-glacé », un sandwich à la crème glacée fait avec deux beignes et chauffé dans un presse-panini. Au-delà de ces nouveautés, Antoine et Alexis espèrent également voir leur entreprise s’élargir en installant des succursales ailleurs à Québec et même à Montréal.

Malgré ce que certains peuvent croire, Beiko n’est pas qu’un comptoir qui sert des beignes pour emporter. C’est aussi un café spacieux avec plusieurs tables où tout le monde est invité à passer un bon moment. En outre, comme c’est ouvert jusqu’à 21 h du mardi au dimanche, il y a un réseau Wi-Fi accessible aux clients et c’est situé tout près du campus universitaire, ce qui en fait un endroit de choix pour étudier en cette fin de session imminente. Les étudiants constituent d’ailleurs la clientèle cible de la compagnie, mais cela ne veut pas dire que c’est le seul groupe qu’accueille Beiko : la fin de semaine, l’endroit est rempli de familles en quête d’une activité, et des adultes de tous âges s’y arrêtent souvent pour déguster un beigne sur le pouce. Bref, chez Beiko, tout le monde est le bienvenu et rares sont ceux qui ne s’y régalent pas!

Pour les amateurs de dessert à qui toutes ces petites douceurs ont piqué la curiosité, ci-bas se trouve le lien du site Web de Beiko. Le menu est disponible sous l’onglet « Nos produits » et tous les prix qui sont affichés incluent les taxes. De plus, juste comme ça, les propriétaires disent que les saveurs chouchous du public sont biscuits et crème, crème brulée et érable et bacon… Au cas où il y en a qui ne les ont pas encore essayées!

Crédit photo : compte Instagram de Beiko (@beikoqc)

https://beiko.ca/

Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *