Le Black Friday et l’art d’être reconnaissant

Écrit par
Black

Black Friday, le jour après l’Action de grâce, est la journée de magasinage la plus délirante et folle de l’année, particulièrement aux États-Unis, tout en officialisant le début des achats du temps des fêtes.

L’Action de grâce a une signification importante chez nos voisins. Il s’agit d’une pause de l’école ou du travail, lors de laquelle on organise des réunions de famille, des parties de Football, et bien sûr, la plus grosse journée des ventes de l’année. Le Black Friday est annoncé des semaines et des semaines en avance permettant ainsi aux consommateurs de repérer tôt les rabais et de préparer leurs idées de cadeaux pour Noël. De plus, même les personnes qui n’ont pas l’habitude de magasiner courent les centres commerciaux pour dénicher un produit dont ils auront peut-être, ou peut-être pas, besoin seulement parce que le prix est vraiment moins cher ou tout simplement plus intéressant.

Sans oublier de mentionner tous ceux qui bravent le froid pour faire la file aux petites heures du matin pour être certains d’être les premiers à entrer et sortir avec tout ce dont ils pouvaient se procurer à 50 ou 80% de rabais. Que le meilleur gagne, dit-on ? Parce que c’est plus important de sortir son maigre portefeuille pour acheter une paire de souliers à moitié prix, avec une marque très fashion, que de passer l’Action de grâce en famille autour d’une belle grosse dinde (j’ai écouté assez de séries télévisées américaines comme Friends pour savoir à quoi ressemble un souper typique d’Action de grâce).

En 2008, des personnes ont été piétinées sans pitié, causant la mort d’un employé alors que les fous du magasinage à gros rabais couraient les allées du Wal-Mart de Long Island. Oui, les gens sont sauvages et font tout ce qu’ils peuvent pour des biens matériels et survivre tels les Hunger Games. C’est cette même foule qui est la raison de la fausse couche d’une femme enceinte, stressée par les bousculades et les coups de coude. Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. Il n’est pas anormal d’entendre des histoires de personnes poignardées, jetées à terre et blessées par du vaporisateur de poivre de Cayenne.

Mon point est que, selon moi, le Black Friday est un projet marketing servant à faire dépenser de l’argent aux gens qui n’en ont pas sur les choses dont ils n’ont pas besoin. Le Black Friday est un événement dangereux aux États-Unis et enlève la vraie signification de l’Action de grâce. Au lieu d’être reconnaissant à propos des biens que nous possédons, mais surtout, des gens que nous aimons et qui nous entourent, le Black Friday amène l’égoïsme et l’individualisme du comportement humain.

J’ajouterais également qu’il est plus raisonnable de rester au lit à faire la grâce matinée, à cuisiner un bon brunch en famille, et ne pas risquer d’attraper la grippe de la méchanceté.

Black

Crédit photo : http://zacherydtaylor.blogspot.ca/2012/11/why-no-discussion-on-preventing-black.html

On oublie bien souvent d’être reconnaissant. On n’a pas nécessairement besoin de fêter l’Action de grâce comme les Américains pour prendre deux minutes dans sa journée et être reconnaissant. Cela signifie d’avoir de la gratitude envers ce qu’on a et ceux à qui on donne. Que ce soit un service rendu, une amitié de longue date, une bonne santé ou des bonnes notes, il faut être reconnaissant. On se doit de prendre une pause, dans la vie stressée que nous menons, pour apprécier les petites choses et les petits moments qui nous rendent heureux ou nous ont rendus heureux le temps d’un instant.

Dans mon cas, je suis reconnaissante pour tous les jolis et imparfaits êtres humains que sont mes amis et ma famille. Ces personnes réfléchies, altruistes, remplies de vie et de sagesse, qui s’éloignent de l’égoïsme et de la démence, et qui me serrent fort dans leurs bras quand je sens mon petit monde s’écrouler sous mes pieds. Je suis reconnaissante d’avoir retrouvé une joie de vivre et une santé que j’avais longtemps égarées. Je suis aussi reconnaissante, au cours des dernières années, d’avoir eu la chance de visiter des endroits magnifiques et de sortir de ma zone de confort. Enfin, je suis reconnaissante d’avoir l’immense opportunité d’être au sein d’un magazine, un blogue, une équipe d’étudiants dynamiques et créatifs qui me permettent de m’épanouir et de réaliser de beaux projets. Selon moi, c’est en faisant de petits pas ensemble qu’on peut créer en grand.

Merci !

Crédit photo de couverture

Révisé par : Maryse Robert

Articles tagués:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *