Ce que l’été nous prépare

Écrit par

Maintenant que le Canadien est officiellement exclu des séries éliminatoires, il nous est permis de nous tourner vers les événements sportifs qui marqueront l’été 2016. Cette liste non exhaustive dresse un portrait global de ce à quoi les amateurs auront droit en cette période estivale. Plongeons !

Impact de Montréal

Suite à une année 2015 haute en couleurs, notamment avec sa participation à la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF ainsi qu’avec l’arrivée d’un certain Didier Drogba, les attentes envers les 11 Montréalais seront élevées pour cette nouvelle saison. Menée également par les Piatti, Oduro, Cimant, Camara et le jeune Cameron Porter, l’équipe risque d’embêter bien des formations. Ayant terminé au 3e rang de la Conférence de l’Est la saison dernière, la défensive étanche et le jeu de transition jusqu’ici efficace de la formation montréalaise lui permet d’aspirer aux grands honneurs cette année. Étant personnellement un mordu de baseball, je ne m’intéresse pas particulièrement au soccer. Je dois toutefois avouer que l’engouement autour de l’Impact de Montréal, depuis son entrée en MLS, me porte à suivre plus régulièrement l’équipe. On aime !

La Formule 1 au circuit Gilles-Villeneuve

Probablement l’évènement le plus Jet Set de l’été, le Grand Prix du Canada se déroulera les 10, 11 et 12 juin prochains à Montréal. C’est bien connu, les intérêts du grand manitou de la Formule 1, Bernie Eccleston, sont dictés par la recherche du profit. Cette fin de semaine haute en couleurs attire chaque année une panoplie de célébrités nord-américaines. Sans grande surprise, le podium de la première étape de la saison en Australie était composé de l’allemand Nico Rosberg au volant de sa Mercedes, du Britannique Lewis Hamilton et de l’autre allemand Sebastian Vettel. L’épreuve a toutefois été marquée par l’accident spectaculaire du pilote de l’écurie McLaren Fernando Alonso, qui devrait lui aussi aspirer à plusieurs podiums cette année. Parions que Montréal a hâte d’accueillir cet évènement pour la 52e fois de son histoire.

Coupe Rogers

L’élite du tennis féminin sera à l’honneur cet été au Stade Uniprix de Montréal. Du 22 au 31 juillet, les amateurs souhaiteront voir à l’œuvre les Victoria Azarenka, Simona Halep, Agnieszka Radwanska et la numéro un mondiale, espérons-le, Serena Williams, bientôt la plus décorée de toute l’histoire de la WTA. Toutefois, le calendrier officiel du tournoi n’est pas encore dévoilé. L’évènement sera le 6e Master 1000 de l’année et représente donc un tournoi important pour les joueuses espérant améliorer leur position au classement général. Qui sait, Eugénie Bouchard y causera peut-être une surprise ? Ou pas !

Les Blue Jays

Voilà une organisation en qui les amateurs fondent de grands espoirs en vue de la prochaine campagne. Forte d’une fin de saison 2015 tout à fait exceptionnelle, la troupe torontoise luttera férocement avec les Royals encore une fois pour le titre de champions de la Ligue américaine, s’ils peuvent conserver leur alignement en santé, bien entendu. Les puissants frappeurs des Jays, notamment le récipiendaire du joueur le plus utile de la Ligue américaine, Josh Donaldson, ainsi que l’auteur du bat flip, Jose Batista, continueront de donner des mots de têtes aux artilleurs adverses. Ajoutons les ingrédients Encarnacion, Tulowitzki, Martin, Pillar, Collabello et Smoak et vous êtes certains de donner des cauchemars aux autres formations. D’ailleurs, l’attaque torontoise a siégé au sommet quant au nombre de coups de circuit toutes équipes confondues, devançant les bombardiers du Bronx par 20 longues balles. Au monticule, le jeune Marcus Stroman pourrait bien être le pilier de la rotation des Jays épaulé par Roberto Osuna en relève. Il faudra assurément jeter un œil aux Cubs de Chicago dans la Nationale qui ont fait les acquisitions de Jason Heyward et de Ben Zobrist ainsi qu’aux Diamondbacks de l’Arizona qui ont arraché Zack Greinke pour la modique somme de 206 millions échelonnés sur 6 ans. Ne vous y méprenez pas, mon cœur est à San Francisco.

Somme toute, force est d’admettre que les amateurs n’auront pas le temps de s’ennuyer des glorieux cet été. Ajoutons à cela les Jeux olympiques de Rio, le golf de la PGA, les grands prix cyclisme, les Alouettes et le football canadien, les séries de la NBA, le baseball des Capitales ainsi que le retour imminent du Rouge & Or et nous obtenons un panorama fort intéressant. Parce qu’en attendant nos amours, il faut bien se mettre quelque chose sous la dent !

Image couverture

 

Articles tagués:
· · · · · · · · · · ·
Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *