Choisir les relations publiques comme carrière

Écrit par

À l’Université Laval, le baccalauréat en communication publique suggère à ses étudiants trois concentrations auxquelles ils peuvent se spécialiser : le journalisme, la publicité et les relations publiques. À la suite de plusieurs recherches, lectures, conférences et conversations avec des professionnels, j’ai finalement choisi les relations publiques.

C’est quoi des relations publiques ? La Société canadienne des relations publiques définit les relations publiques comme étant la gestion stratégique des relations entre une organisation et ses différents publics, par l’utilisation de la communication, pour parvenir à une compréhension mutuelle, réaliser des objectifs organisationnels et servir l’intérêt public (traduction libre).

Dans l’objectif d’aider les nouveaux étudiants à s’orienter (si ce n’est pas déjà fait), voici les raisons qui ont appuyé ma décision à choisir les relations publiques comme carrière professionnelle :

L’écriture : Que ce soit des articles sur les blogues, des contenus sur les médias sociaux ou des communiqués de presse, l’écriture me permet de m’exprimer et de me faire entendre.

Les médias sociaux : L’engagement avec les audiences sur Facebook, Twitter, Instagram, etc. me passionne. C’est excitant de savoir que des personnes répondent aux contenus et les apprécient. De plus, j’aime donner des conseils sur les différentes plateformes médiatiques et comment les utiliser pour des besoins d’entreprise.

Les journées et les tâches différentes : Particulièrement en consultation, il y a plusieurs choses à faire pour les différents clients. Une journée on peut écrire des communiqués et des articles. Le lendemain, on pitch l’annonce d’un nouveau produit. La suivante, on prépare une stratégie pour une entreprise qui est sur le point de faire un lancement.

Dans son livre « Above the Noise », Carrie Morgan, mentionne que faire de nouvelles choses tous les jours, d’apprendre constamment et d’être créative la stimule d’une façon où aucune autre profession ne serait capable de le faire. (traduction libre).

L’apprentissage constant: S’informer de l’actualité tous les matins est devenu une habitude. Lire ou écouter les nouvelles avec des sources différentes me permet d’élargir mes connaissances et d’apprendre davantage sur les récents événements dans le monde. Cela me permet aussi de former mes propres opinions. Pour les professionnels, il est réellement important d’être constamment alerte à l’industrie de leurs clients pour comprendre leurs enjeux et leurs besoins. Également, cela leur donne l’occasion d’être prêts à réagir dans leurs intérêts.

Ed Zitron du livre « This is how you pitch » stipule l’importance d’être bien informé en lisant tous les jours pour être un bon professionnel des relations publiques. « You need to not only be supremely knowledgeable about the industry you are covering, but also the big players, journalists, and even the other PR firms in your space ».

La planification : J’aime être structurée et organisée afin de mettre mes idées claires sur papier et être dans la capacité d’atteindre les objectifs donnés. Dans le métier des relations publiques, les professionnels ont plusieurs projets, des entrevues, des réunions et des to-do lists à insérer dans leur journée.

Les relations publiques font une différence : L’idée de pouvoir aider à sensibiliser une marque, à entretenir une présence et une image authentique, à promouvoir positivement et enfin, à développer des relations honnêtes me satisfait pleinement.

En somme, le métier des relations publiques c’est de créer des stratégies de communication, d’organiser et de coordonner des événements, d’écrire des briefs, des communiqués et des articles pour des clients, de faire des pitchs aux journalistes, de bâtir des relations avec les médias et bien davantage!

Évidemment, il n’y a rien de mieux que de mettre les deux pieds dans le monde « réel » et ainsi de vivre l’expérience concrète par l’entremise d’un stage.

Bon succès à tous et à toutes !

 

Crédit photo de couverture : http://www.startupist.com/2014/12/15/pr-on-a-shoestring-budget/

Révisé par : Roxane St-Pierre Rousseau

 

Catégorie de l'article:
COMMUNICATION · EMPLOI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *