Quand cinéma et féminisme font bon ménage

Écrit par
femme

Le cinéma permet de faire vivre une panoplie d’émotions aux spectateurs, de véhiculer des messages forts et de sensibiliser le public à une cause ou une situation vécue par d’autres, souvent oubliée. Le féminisme est une thématique de plus en plus souvent privilégiée au cinéma. En effet, de nombreux films à caractère féministe, dépeignant des personnages féminins forts et inspirants, ont connu et connaissent toujours un énorme succès. Puisqu’il y en a trop pour tous les présenter, voici une sélection de cinq films féministes parmi les plus marquants des dernières années.

Mustang

Mustang est un film de Deniz Gamze Ergüven. Il nous raconte l’histoire de cinq sœurs orphelines vivant sous la garde de leur grand-mère et de leur oncle, tous deux oppressants, dans un petit village de la Turquie. À travers la détresse psychologique, le passage à l’âge adulte et les mariages forcés, les cinq jeunes femmes, unies par un lien très fort, tenteront par tous les moyens de retrouver leur liberté et de s’affranchir des valeurs très conservatrices imposées par leur famille, ce qui ne se fera pas sans son lot de conséquences.

Mad Max : Fury Road

Mad Max : Fury Road est le récit post-apocalyptique de Max, enlevé pour son sang par les subalternes d’Immortan Joe, un dangereux dictateur. Cependant, l’enjeu féministe de ce long-métrage est plutôt lié au personnage de Charlize Theron, l’impératrice Furiosa dont le destin sera lié à celui de Max. Furiosa trahira son chef afin de libérer des femmes qui ont pour seule fonction de mettre des soldats au monde. Elle aura comme but d’amener ces dernières où elle est elle-même née : le Grand Espace vert, une communauté composée exclusivement de femmes. Pour voir de vraies dures à cuire en action, Mad Max : Fury Road est le film parfait.

Suffragette

Suffragette est un drame historique de Sarah Gavron. Ce film relate la lutte des suffragettes pour l’obtention du droit de vote des femmes au début du 20e siècle au Royaume-Uni. Malheureusement, ces revendications seront accompagnées de violence. Ce long-métrage nous rappelle tout le travail difficile qui a été accompli par les femmes dans la dernière décennie. On oublie trop souvent le chemin parcouru par nos prédécesseurs qui se sont battus pour permettre aux femmes d’acquérir des droits fondamentaux qui leur ont trop longtemps été refusés.

Cinema

Crédit photo : http://i.huffpost.com/gadgets/slideshows/345200/slide_345200_3606003_free.jpg

Wild 

Mettant en vedette Reese Witherspoon, ce long-métrage de Jean-Marc Vallée est inspiré du livre autobiographique de Cheryl Strayed. Après le décès de sa mère qui a perdu son combat contre le cancer, Cheryl, divorcée et ayant récemment subi un avortement, se lance dans une grande aventure très inspirante : une randonnée de plus de 1 000 kilomètres qu’elle fera seule. Son but est de faire le vide et de découvrir qui elle est réellement. N’ayant aucune expérience en randonnée, elle rencontrera évidemment de nombreux obstacles qui ne l’arrêteront pas dans sa quête.

Tangerine

Dans ce long-métrage filmé entièrement avec un Iphone, nous suivons Sin-Dee et Alexandra, prostituées afro-américaines de la Californie. À peine sortie de prison après un mois d’incarcération, Sin-Dee tentera de retrouver son copain qui l’aurait trompé pendant son séjour en détention. Kitana Kiki Rodriguez et Mya Taylor, actrices transgenres, incarnent à merveille les très attachantes et excentriques Sin-Dee et Alexandra. Tangerine, réalisé par Sean Baker, nous expose avec une grande sensibilité et une petite touche d’humour la situation difficile, et trop souvent négligée des femmes transgenres.

Cinema

Crédit photo : http://www.filmandtvnow.com/wp-content/uploads/2015/12/Tangerine-3.jpg

Source de l’image de couverture

Révisé par : Louis-Alexis Couture

Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *