Commencer par la fin: MuteMath

Écrit par

Pourquoi ne pas, en guise de première chronique, vous parler, selon moi, du meilleur groupe rock alternatif actuel ? Je n’ai trouvé aucune raison valable alors je me lance. MuteMath. Groupe formé en Nouvelle-Orléans, en 2003, composé de Paul Meany, Darren King, Roy Mitchell Cardenas et Todd Gummerman. Trois albums à leur actif : MuteMath (éponyme), Armistice et, plus nouvellement, Odd Soul.

Le groupe a connu un peu d’attention médiatique avec son extrait «Typical » du premier album. La chanson fut nominée au Grammy Awards 2007, particulièrement pour son vidéoclip.

Depuis, malgré leur succès mondial considérable, il m’est très rare d’entendre parler du groupe dans les médias québécois. Certainement un des motifs qui explique qu’ils offriront un concert pour un maigre 22$ à Montréal, ce vendredi. Eh oui, j’y serai le premier.

Bref, dans une tentative de leur donner un coup de main, je vous glisse un mot sur le dernier album, « Odd Soul ».

Malgré le départ de Greg Hill, le guitariste des albums précédents, MuteMath a su créer un excellent produit, notamment grâce au talent de guitariste du bassiste, Roy Mitchell Cardenas. Ayant été mené à trois, l’album est beaucoup plus rock, syncopé et frappant que les précédents. Sans artifices, le groupe va droit au but en offrant un album efficace et renouvelé, en restant très près de leur intérêt pour la créativité libre et l’absence de barrières commerciales.

À découvrir, tout comme les précédents. Chaque pièce vaut la peine d’une manière où d’une autre. Avis aux consommateurs aguerris.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=kvrfoU3SS4U]

Lien vers l’image de couverture :

 

Sacha Lauzier-Bonnette
magazineintercom@gmail.com
@IntercomMag

Articles tagués:
· ·
Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *