La création du cosplay : tout un univers

Écrit par
Cosplay

Le bar Meltdown Québec a accueilli le 15 janvier dernier une journée crafting de cosplay organisée par Stéfany Yargeau, administratrice du groupe Facebook « Création de cosplay Québec ». L’événement a permis la réunion de plusieurs amateurs de cet univers afin qu’ils puissent s’entraider sur certains de leur projet et ainsi partager leurs idées respectives. Intercom a rencontré Stéfany Yargeau afin de mieux comprendre cette pratique à la fois intrigante et colorée.

  • Comment l’idée de créer la page Facebook « Création de cosplay Québec » vous est-elle venue ?

« L’idée m’est venue très naturellement, puisqu’à mes débuts en cosplay je remarquais qu’il n’existait pas vraiment ce genre de groupe : un groupe où l’on peut tous s’entraider et partager sur notre passion. Puisque selon moi, il manquait un peu de ressources, j’ai commencé à entretenir cette page avec quelques amis. Les gens semblaient s’y intéresser, car le nombre de membres augmentait rapidement. Le groupe a aujourd’hui un an et nous comptons déjà 700 membres ! »

  • En général, quel genre de personne adhère à votre groupe ?

« Plusieurs types d’amateurs de cosplay différents, et c’est ce qui fait la beauté de ce groupe. Quand on se lance dans un projet de cosplay, tout dépendant du personnage choisi, on peut avoir besoin de plusieurs matériaux, et c’est difficile de bien savoir comment tous les travailler. Dans notre groupe, il y a des gens spécialistes du latex, d’autre qui se spécialise en maquillage, d’autre en cuir et d’autre en effets spéciaux. C’est vraiment génial, car tout le monde s’entraide. »

  • Selon vous, pourquoi le cosplay est-il autant aimé chez les « cosplayeurs » ?

« Une grande partie vient du sentiment qui nous envahi lorsqu’on peut incarner un personnage que l’on suit et adore depuis longtemps. Par exemple, le personnage d’un jeu vidéo auquel on joue régulièrement. Il y a également le sentiment de fierté. Notamment avec le fait de voir l’évolution de ton costume, les progrès que tu fais toi-même et surtout, voir le résultat final d’un costume pour lequel tu as travaillé pendant des heures. Le cosplay permet de travailler son imagination et sa créativité. La communauté des fans de cosplay aide à faire connaître et à faire aimer cette pratique encore plus, car chaque membre est réellement passionné, tout le monde s’entraide et se conseille. C’est motivant de faire partie d’un groupe comme celui-ci. »

  • Le domaine du cosplay au Québec, comment ça se passe actuellement ?

« Ça commence vraiment à prendre de l’ampleur. Il y a de plus en plus de fans et de plus en plus d’événements. Pour nous, c’est un défi supplémentaire. Puisque le nombre d’événements augmente, on doit toujours se renouveler, s’améliorer et rechercher de nouvelles idées afin que le public nous suive encore. »

  • Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait faire ses débuts dans le domaine ?

« Premièrement, faire quelques recherches sur internet pour s’inspirer et savoir quelques bases. Ensuite, il est peut-être préférable de débuter avec un costume qui ne nécessite pas beaucoup d’accessoires, afin de mieux apprendre les techniques et pouvoir se concentrer sur quelques aspects seulement. En fait, tant que le désir de commencer est présent, il n’y a pas vraiment de limite! L’important dans ce domaine-là, c’est d’aimer ce que tu fais. »


Pour les prochains mois à venir, Stéfany Yargeau a l’intention de faire de petits ateliers de formation en cosplay en lien avec son groupe Facebook. Une travailleuse sociale l’a également approchée afin de préparer quelques cours de cosplay qu’elle présenterait aux jeunes susceptibles de décrocher l’école pour les motiver et les encourager. Les étudiants répondent d’ailleurs très bien à cette idée et leur enthousiasme est bel et bien présent.

Le domaine du cosplay est en constante évolution et attire de plus en plus d’amateurs. Maxime Girard, membre du groupe et grand passionné de la culture japonaise, a d’ailleurs instauré un festival qui se déroule à l’Université Laval du 31 mars au 2 avril prochain. Le festival de la culture japonaise Nadeshicon accueillera encore une fois cette année près de 2 000 festivaliers.

Pour en apprendre plus, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook de Stéfany Yargeau : « Création de cosplay Québec » et vous pouvez également apercevoir ses créations juste ici. D’autres événements organisés par le groupe se dérouleront bientôt, notamment au bar Meltdown Québec, restez à l’affût !

 

Crédit photo de l’image de couverture : Danaé Maltais

Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE · CULTURE

Commentaire

  • C’est un bel article d’un sujet originale. Ça nous informe et ça nous renseigne. Je ne connaissais pas ça ce genre d’activité.

    Maltais Mona 24 janvier 2017 20:01 Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *