De zéro à héros : la technologie à la rescousse de l’environnement

Écrit par

En cette période critique où l’être humain constate la gravité de la situation environnementale et les problèmes provoqués par l’activité humaine, la technologie environnementale peut racheter les erreurs occasionnées par ses grandes sœurs. Nous sommes à l’aube d’un tout autre type de révolution technologique : celui qui apporte son aide à l’environnement. 

La technologie moderne est le bouc émissaire des problèmes environnementaux. Plusieurs exemples viennent à l’esprit comme l’extraction de métaux, la production d’énergie fossile, le pétrole, les moyens de transport, l’industrie, l’agriculture moderne, les pesticides, etc. La technologie évoque souvent un scepticisme quant à l’aide qu’elle peut apporter au niveau écologique, un scepticisme totalement compréhensible.

La beauté l’Homme est sa capacité à s’adapter et d’essayer de prévenir les risques reliés èa l’écologie. Du côté de l’environnement, plusieurs technologies environnementales sont prometteuses. Alexandre Jeanblanc, spécialiste en investissement dans les activités inhérentes à la transition écologique et de développement durable, nous exprime les bienfaits de la technologie à l’aide d’exemples. En voici quelques-uns :

Et d’autres provenant d’articles de journaux pro-environnementaux :

Les exemples présentés ci-dessus démontrent la possibilité d’une amélioration technologique pouvant amener un changement radical pour la survie environnementale. La technologie du futur pourrait aussi bien pallier les erreurs des technologies antérieures. En revanche, il s’agit là seulement de projets non concrétisés ou à peine entamés.

Considérant que ces projets d’envergure pourraient être les héros de demain, il est significatif de décortiquer ce qui empêche la concrétisation de ces projets à l’échelle planétaire. Un problème persiste et semble insurmontable lorsqu’il s’agit de technologie et de développement durable : la rentabilité financière du projet. Ce frein ralentit considérablement les entreprises quant à innover et changer les manières de procéder. Suivant un modèle capitaliste traditionnel, la réalité financière frappe les entreprises qui souhaitent s’investir dans ces projets car investir dans des technologies environnementales n’est pas nécessairement synonyme de productivité et d’efficacité. Alex Favreau, directeur des ventes de Quartz Nature Inc. ajoute que « certaines actions peuvent paraître risquées, surtout si cela implique de réduire un peu sa marge de profit, mais les impacts sociaux, environnementaux et corporatifs peuvent être très intéressants. »

Suivant l’optique de M. Favreau, les entreprises se doivent de se prêter à une conscientisation sociale. Les pratiques des institutions doivent changer. Les compagnies d’aujourd’hui sont de plus en plus confrontées entre leur culture d’entreprise et leur conscience sociale. C’est-à-dire que la valorisation de la protection du bien commun et le respect des capacités de la Terre à se régénérer s’affiche comme étant de plus en plus des priorités pour les citoyens. Les entreprises visant le profit ne peuvent plus tourner le dos aux changements de mentalité qui se font sentir dans la société d’aujourd’hui. « Néanmoins, le développement durable est encore trop souvent réduit à ses aspects purement économiques, ce qui rend les projets non viables et non rentables dans le long terme », dit Le PMI Lévis-Québec à propos du développement durable et technologique.

En somme, les entreprises, ralenties par une réalité capitaliste, tardent à développer les héros de demain, soit la technologie environnementale. D’ici là, gardons à l’esprit que les solutions existent et que la technologie est passée de zéro à héros.

Source :

http://www.consofutur.com/nouvelles-technologies-et-environnement-ecocompatibles-2249/

https://www.quebecscience.qc.ca/technologie/les-fermes-solaires-flottantes-poussent-en-chine/

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1060570/parc-eolien-vents-atlantique-fournir-energie-monde-entier–etude

https://happyinafrica.com/societe/les-dechets-plastiques-desormais-recyclables

https://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/energies-vertes/201205/02/01-4521127-les-micro-algues-une-alternative-qui-prend-forme.php

https://www.rncan.gc.ca/energie/renouvelable-electricite/energie-oceans/7308

https://www.journaldunet.com/economie/transport/1131628-12-concepts-pour-le-transport-du-futur/

https://www.hec.ca/developpement_durable/recherche/Gridd_Cahiers_Recherche_Numero_2011-1.pdf

https://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/documents_soutien/developpement_durable/guide_demarche_dd.pdf

https://pmiquebec.qc.ca/2017/02/28/developpement-durable-changements-en-vue-dans-lindustrie-de-la-construction/

Catégorie de l'article:
IDÉES

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *