Deux Québécois en Russie

Écrit par

L’objectif de vie le plus commun des jeunes garçons en Amérique du Nord est de pouvoir évoluer dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Deux Québécois ont réalisé ce qui fait rêver plusieurs jeunes hommes. Désormais, David Desharnais et Maxime Talbot évoluent ensemble dans la Ligue continentale de hockey (KHL).  Pourquoi ont-ils quitté la LNH pour poursuivre leur carrière à Omsk, à 8410 km de Montréal?

Après neuf saisons dans la LNH avec les Canadiens de Montréal, les Rangers de New York et les Oilers d’Edmonton, David Desharnais, sans contrat, a décidé de poursuivre sa carrière en Russie. En déménageant à Yaroslavl avec son fils et sa conjointe, l’homme de 32 ans allait rejoindre celui qui l’avait convaincu de poursuivre sa carrière dans la KHL, Maxime Talbot. Ce dernier, âgé de 34 ans, y a déménagé en 2016 avec ses trois enfants et sa femme. Les deux joueurs qualifiés « trop vieux » pour la LNH continuent d’impressionner sur la scène continentale. Après avoir fait leur camp d’entrainement à Yaroslavl, les deux joueurs ont vu leur contrat être racheté par l’organisation.

C’est ainsi qu’un homme bien connu dans le monde sportif nord-américain, Robert « Bob » Hartley, entraîneur-chef de l’Avangard  d’Omsk, a comblé deux des cinq places de joueurs étrangers disponibles dans son alignement. L’entraîneur franco-ontarien collectionne les championnats. Il a remporté la Coupe du Président dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en 1993 avec le Titan de Laval, la Coupe Calder avec les Bears de Hershey en 1997 dans la Ligue américaine de hockey, la Coupe Stanley en 2001 avec l’Avalanche du Colorado dans la Ligue nationale de hockey et plus récemment le Championnat de Suisse de hockey sur glace en série A avec les Lions de Zurich en 2012.

Au moment d’écrire ces lignes, l’équipe évoluant à Omsk connaît un excellent début de saison avec une fiche de dix victoires et un seul revers. Même si la saison est encore jeune, les amateurs ont toutes les raisons de rêver que la troupe d’Hartley rapporte la Coupe Gagarine à Omsk.

Articles tagués:
· · · · · ·
Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *