D’où viennent les modes?

Écrit par

J’étais devant le miroir à tenter de me dessiner une bouche brunâtre. Devant moi, le tutoriel « Comment copier les lèvres nouvellement pulpeuses 90’s de Kylie Jenner ». J’ai 26 ans et je m’applique à reproduire le maquillage d’une mineure chirurgiée, célèbre par l’entremise du fessier anormalement immense de sa demi-sœur, ce qui est un peu ridicule.

Pour une raison nébuleuse, j’apprécie ce retour de la mode aux années 90. Je suis nostalgique de ma passe préadolescente, où mon inspiration venait de la revue Cool et de Gwen Stefani (à l’époque où elle portait des broches, des cheveux roses et des maigrissimes sourcils de porn star). Pourquoi voudrais-je ressembler à la jeune fille au collier tattoo que j’étais à huit ans? Avant de passer une commande sur eBay pour un paquet de 20 pinces papillon, je dois savoir d’où vient ma soudaine obsession des 90’s : comment se crée une mode?

Qui a décidé que les chemises en flanelle et les cheveux avec trente centimètres de repousse étaient in? C’est un ensemble de facteurs, mais tout cela commence bien quelque part : c’est l’industrie du textile qui fait démarrer le processus. Trois ans avant que ladite mode en devienne une, les designers assistent à des salons de textile, où plusieurs tissus et matières sont présentés. Ils achètent ce qui les inspire, en gardant en tête que la collection sera présentée dans trois ans. En réalité, on pourrait affirmer que les designers magasinent au même endroit, ce qui fait que certains éléments deviennent à la mode en même temps.

Modes

Un évènement shopping crucial : Première Vision à Paris

De plus, deux fois par année, les gens de l’industrie se rassemblent pour se mettre d’accord sur certaines modes qui seront à populariser dans trois ans, pour maximiser les ventes. Peut-être qu’ils étaient tous saouls lorsqu’ils ont pris la décision de rendre acceptable le fait de porter des pantoufles brunes en toutes circonstances (les bottes Ugg). Personnellement, j’ai toujours cru que « Ugg » était le diminutif de « Ugly », ce qui n’a pas encore été démenti.

modes

Jaclyn Jones, trend forecaster dans le département Womenswear chez WGSN

Mais ce n’est pas si simple! La naissance d’une mode vient d’être déterminée par les gens de l’industrie, certes, mais rien ne garantit qu’elle sera adoptée par les consommateurs réguliers que nous sommes. Les changements sociaux, la technologie et la culture populaire ont aussi un rôle important à jouer dans l’adoption d’une mode. Cet amalgame de facteurs se doit d’être analysé, démêlé et réagencé pour former une mode distincte, tangible et commercialisable. Entrent en jeu les trend forecasters : les prédicteurs de mode.

Prédicteur de mode, définition : métier qui consiste à analyser, à prédire et à expliquer ce qui sera adopté par la masse. Par exemple, l’agence WGSN engage des consultants qui sont chargés d’observer ce qui est susceptible d’être à la mode partout dans le monde, tant sur le plan de la mode de rue, de l’art ou de la technologie. Ensuite, ils organisent leurs trouvailles sous forme de tableaux d’inspiration, ce qui deviendra le matériel à vendre aux compagnies qui en auront besoin.

modes

Sportswear : Une des modes de 2015 comme vu chez DKNY, Gucci et Marc by Marc Jacobs à l’été 2014

Outre les catégories susmentionnées, les célébrités et l’industrie du cinéma jouent beaucoup dans l’adoption d’une mode. Traditionnellement, les tendances étaient associées au monde de la mode, mais maintenant, les tendances se propagent aussi au niveau comportemental. Regardez autour de vous : ce qui a la cote, ces temps-ci, semble découler du dicton suivant : « un esprit sain dans un corps sain », c’est-à-dire, tout ce qui est en lien avec le fitness et Lululemon.

Selon le site de trend forecasting Fashion Web Graphic, une des modes de l’automne/hiver l’an prochain sera inspirée par les couleurs de la nature hivernale, ainsi que la mode des vêtements de sport, encore présente. Tant mieux, car qui n’aime pas s’habiller en mou et, par le fait même, avoir l’allure d’une personne qui a le VO2 max de Michael Phelps et le revers d’Eugénie Bouchard?

 

modesPour plus d’informations :

http://www.standard.co.uk/lifestyle/esmagazine/what-makes-a-trend-why-the-shops-are-full-of-grandmas-favourite-shade-8135116.html

http://www.wgsn.com/en/

http://fashionwebgraphic.com

Articles tagués:
· ·
Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *