Duhamel et Radford : un duo dominant

Écrit par
Duhamel

Depuis les dernières années, les patineurs canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford dominent sur la scène internationale. Après un début de saison 2016-2017 quelque peu en deçà de leurs attentes, le duo compte bien reprendre en 2017 là où il l’avait laissé aux championnats du monde de 2016.

Meagan Duhamel, originaire de Lively en Ontario, et Eric Radford, né à Winnipeg au Manitoba, ont commencé à patiner ensemble en 2010. Depuis ce temps, le succès est au rendez-vous, eux qui ont toujours fait partie du top 10 mondial. Entraînée à Montréal notamment par Bruno Marcotte et Richard Gauthier, la paire ne cesse de repousser les limites année après année en incorporant des éléments techniques avec un très haut coefficient de difficulté. À leur toute première année de patinage commun en 2010-2011, Duhamel et Radford terminent au septième rang, quelques semaines après avoir raflé la médaille d’argent aux championnats canadiens.

À compter de la saison 2011-2012, les patineurs ne se sont plus retrouvés hors du top 5 aux championnats du monde. De plus, ils ont remporté pas moins de six titres canadiens consécutifs, ce qui fait d’eux le couple le plus décoré de l’histoire de ces championnats nationaux et du même coup l’un des plus grands duos que le pays n’aura jamais eu.

Duhamel

Crédit photo : http://bit.ly/2mUEDAZ

Médaillés de bronze aux mondiaux de 2013 et de 2014, Meagan Duhamel et Eric Radford ont réussi le grand coup lors de la saison 2014-2015 en remportant toutes les épreuves auxquelles ils ont pris part, dont les mondiaux. L’année suivante, ils ont presque récidivé, n’échappant que le titre de la finale des Grands Prix aux mains des Russes Ksenia Stolbova et Fedor Klimov. Aux mondiaux de 2016 présentés à Boston aux États-Unis, le duo canadien a livré la performance de sa carrière lors du programme libre, ce qui leur a procuré un total de points de 231,99 dans la compétition, un record personnel.

La présente saison 2016-2017 s’annonçait donc très prometteuse pour la paire qui n’a toutefois pas connu le départ souhaité. Après avoir remporté les Internationaux de Patinage Canada et le Trophée NHK, elle a glissé sur la troisième marche du podium à la finale des Grands Prix. À la suite de quelques performances plutôt décevantes, Duhamel et Radford ont décidé de modifier quelques éléments notamment dans leur programme libre.

Ces changements ont valu le coup lors des Championnats canadiens dans lesquels ils sont grimpés sur la plus haute marche du podium avant de récolter la médaille d’argent au Championnat des Quatre Continents, compétition dans laquelle ils ont connu des moments plus difficiles. Le dernier rendez-vous de la saison aura lieu dans quelques semaines à Helsinki, en Finlande, alors que les patineurs voudront remporter un troisième titre mondial consécutif à environ un an des Jeux olympiques de 2018. À ceux de 2014 en Russie, Duhamel et Radford avaient terminé au 7e rang. Le titre olympique en Corée du Sud l’an prochain est ainsi dans leur mire.


Crédit photo de l’image de couverture.

Révisé par : Maryse Robert

Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *