Élections fédérales 2015 : que vous propose le Nouveau Parti démocratique?

Écrit par

Voici un topo des principaux arguments et idées de chaque parti politique de la campagne électorale 2015 pour vous aider à faire un choix éclairé le 19 octobre prochain. Soyez à l’affût, l’analyse des autres partis suivra…

Selon le Nouveau Parti démocratique (« NPD »), le Canada a subi un recul depuis que le PCC est au pouvoir. Le NPD s’engage à forcer les grandes entreprises, les banques et les pétrolières à payer leur juste part en augmentant leurs taxes et leurs impôts. Il veut développer dans les programmes sociaux (garderies, assurance médicaments, assurance-emploi, crédits d’impôts, etc.). Il veut aussi travailler avec les autres pays en matière d’environnement et mettre fin à la mission de combat en Irak et en Syrie. Le NPD désire présenter de nouveaux projets de société pour réparer les dégâts des conservateurs. Il offre un choix de gouvernement différent, autre que les deux plus vieux partis au Canada.

Nouveau Parti démocratique (NPD)

  • Économie et finances publiques :
    • Présentation d’un budget équilibré;
    • Augmentation des impôts et des taxes de 15 à 17% pour les grandes entreprises, les banques et les pétrolières;
    • Élimination de la pauvreté;
    • Augmentation des transferts de la taxe sur l’essence aux municipalités pour la réparation des routes;
    • Rétablissement du crédit d’impôt pour les fonds des travailleurs (FTQ), c’est-à-dire que les personnes ayant investi de l’argent ou des RÉER dans le fond d’investissement des travailleurs pourront recommencer à recevoir des diminutions d’impôts;
    • Augmentation des transferts d’argent aux provinces dans le domaine de la santé, et ce, sous certaines conditions;
    • Implantation d’un régime pancanadien d’assurance médicaments;
    • Création d’un million de place en garderie à 15$ en 8 ans, mais avec exemption pour le Québec.
  • Environnement :
    • Obtention d’évaluations environnementales plus exigeantes concernant les pipelines tels Énergie Est;
    • Diminution des gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050 (atteindre sous le niveau de 1990);
    • Établissement d’une bourse du carbone (pénalité financière pour les grands pollueurs).

On lui reproche d’effectuer trop de dépenses, alors qu’il dit vouloir équilibrer le budget. De plus, le NPD possède une vision plus interventionniste dans l’économie et dépense davantage dans les programmes sociaux. On lui reproche de ne pas laisser aller le libre marché.

  • Lutte contre les crimes :
    • Plan pour aider les provinces en embauchant plus de policiers à travers le Canada (2500 policiers supplémentaires);
    • Le NPD est en désaccord avec les peines plus sévères pour les récidivistes, l’établissement de peines minimales et les autres mesures proposées par le PCC;
    • Il faut laisser le choix aux juges des tribunaux de décider les peines adéquates pour chaque crime;
    • Décriminalisation de la possession de marijuana.
  • Armes à feu :
    • Pas de rétablissement du registre des armes d’épaules aboli il y a quelques années par les conservateurs.
  • Sécurité et Canada dans le monde :
    • Abolition de la loi antiterroriste C-51 pour favoriser les libertés individuelles;
    • Arrêt de la mission militaire contre l’État islamique et des interventions armées en Syrie et en Irak;
    • Pour contribuer à la lutte contre l’État islamique, le NPD propose d’interdire l’entrée des armes, le financement et l’envoi de combattants étrangers.
    • Accueil de réfugiés syriens sur le long terme (10 000 réfugiés syriens avant la fin de 2015 et 45 000 d’ici 5 ans).

On lui reproche principalement d’avoir une position idéologique sur le terrorisme et de favoriser les libertés individuelles au profit de la sécurité nationale.

  • Société :
    • Les tribunaux ont déjà statué sur le port du niqab et il faut s’en remettre à leur autorité;
    • Autorisation du serment à visage couvert durant la cérémonie de citoyenneté canadienne;
    • Rétablissement de l’âge de la retraite à 65 ans au lieu de 67 ans;
    • Abolition du Sénat, car c’est une institution vétuste, et ce, même s’il faut modifier la Constitution canadienne.

Comme le NPD n’a jamais été au pouvoir, il est difficile de leur reprocher des erreurs des anciens gouvernements. Cependant, certains disent que le parti ne possède pas l’expérience nécessaire en matière de gouvernance pour diriger le Canada.

Pour en savoir plus, visitez le site officiel du Nouveau Parti démocratique
N’oubliez pas de faire la boussole électorale de Radio-Canada!

Pour les autres articles de la série:

Parti conservateur

Bloc Québécois

Parti Libéral du Canada

Image couverture

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Commentaire

  • Good point. I hadn’t thhgout about it quite that way. 🙂

    Keesha 12 juillet 2016 05:20 Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *