Escouade Com – Un nouveau comité en communication publique?

Écrit par

Pour une deuxième année, le groupe étudiant l’Escouade Com est de retour pour faire rayonner le cœur des étudiants en communication publique. Plein de nourriture gratuite pour le ventre de tous est à l’horaire, selon les membres du comité.

Dix étudiantes de première année, sous les conseils du représentant de la récente cohorte Francis Lapierre et de quelques anciens du groupe, ont repris d’assaut ce regroupement étudiant. Leur but : «aider les étudiants à survivre à la vie universitaire». Le critère initial de l’Escouade Com était de rassembler les étudiants de première année qui n’avaient pas été sélectionnés dans les comités officiels de l’AÉCPUL et ainsi de leur offrir une expérience d’implication.

En octobre dernier, une campagne de recrutement avait été lancée par les anciens de l’Escouade Com pour continuer les activités de ce comité non officiel. Malheureusement, l’engouement fut très faible alors qu’à la première réunion seulement 2 ou 3 personnes étaient présentes. Au fil des semaines, dix étudiants forment officiellement le comité. Certaines sont des membres des comités du baccalauréat, et d’autres non.

Joanie Moreau, membre de l’Escouade Com, m’explique en entrevue qu’ils se sont beaucoup «inspirés des événements effectués l’année dernière, mais en optant pour du changement». En effet, au retour de la semaine de relâche, les étudiants en communication auront le droit à une station d’énergie, comme l’an dernier. Des chocolats chauds, du café et des boissons énergisantes seront offerts gratuitement. En avril prochain, les étudiants auront accès à un déjeuner gratuit pour remplacer le «diner de cons» de 2014. L’identité visuelle est restée la même, car elle était généralement appréciée des membres de l’équipe.

Escouade Com

© Facebook

L’implication au sein de l’Escouade Com tourne principalement autour de la recherche de partenariats et de commandites. Aucun poste n’est assigné à personne, les filles se séparent tout simplement les tâches. Joanie Moreau, qui est aussi membre du comité Production culturelle, constate qu’en étant membre de l’Escouade, les tâches sont plus variées. « Le comité nous permet de toucher à tous les aspects de l’organisation d’événement ». N’étant pas un comité officiel de l’association étudiante, celui-ci n’a aucun financement de l’AÉCPUL et n’a pas l’autorisation de solliciter de l’argent des étudiants pour ne pas entrer en conflit avec le financement de ceux qui sont officiels. Heureusement, madame Moreau constate que les « partenaires sont très ouverts au projet. Walmart était réticent au début, mais il a fini par nous offrir 100 $ de commandites ».

L’Escouade Com évolue depuis l’année dernière. Cette année, autres que les événements offerts aux étudiants, des liens avec la LIMUL, la ligue d’improvisation marginale de l’Université Laval, avec l’association de marketing de l’Université Laval, sont en discussion pour offrir une nouvelle expérience d’implication au sein du comité. L’année prochaine, les filles souhaitent continuer le comité et recruter davantage de premières années. Par contre, l’idée de création d’un comité officiel au sein de l’association étudiante en communication publique ne semble pas être sur la table.

Je vous invite fortement à suivre les développements de cette initiative étudiante à travers sa page Facebook : https://www.facebook.com/escouadecom

Image couverture

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *