Être une introvertie affirmée… depuis peu!

Écrit par

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été calme, mais dynamique à la fois. Plus les années passaient, plus je vieillissais à travers ma vie de jeune adulte et je me rendais compte que je n’avais pas nécessairement les mêmes intérêts que les vingtenaires de mon époque.

Sortir dans les bars et avoir des discussions enterrées par la musique, boire son argent, rentrer à la maison lorsque la rosée du matin apparaît ou ne pas rentrer à la maison du tout. Non. Moi, je préfère les soirées cocoonings, les repas entre amis accompagnés d’un bon verre de vin et d’une discussion enflammée, le tricot (oui, oui!) devant un film, un bon thé, bref tout ce qui peut sembler profondément ennuyeux pour certaines personnes.

Tout ça pour dire que j’ai choisi d’étudier dans le domaine des communications et que je me suis longtemps demandé si j’avais ma place parmi des gens qui parlent haut et fort (parce que c’est souvent l’opinion qu’on se fait des communicateurs). Ceci étant dit, j’ai bien vite compris qu’il existe deux clans : les EXTRAvertis et les INTROvertis. Je me suis alors demandé quelles étaient les forces du trait de caractère qu’est l’introversion. J’ai donc décidé de vous partager six raisons (même s’il en existe sûrement des millions ou presque) qui prouvent qu’il y a des avantages à être introverti.

1. Ils sont de grands observateurs

Parce qu’ils ne sont pas les plus grands parleurs, les introvertis regardent, observent et analysent l’environnement les entourant.

2. Ils sont créatifs

Les introvertis sont souvent en retrait dans leurs pensées et cela permet surtout de réfléchir et de pondre des idées créatives. Et il faut dire que c’est assez pratique lorsqu’on veut travailler dans le domaine des communications !

3. Ils sont des leaders

Bien qu’on aurait pu penser le contraire, les introvertis peuvent être d’aussi bons leaders que les extravertis, grâce à leurs habiletés à réfléchir, à prendre le temps d’analyser, à écouter et à se concentrer. Gandhi, Steve Jobs, Barack Obama sont tous des introvertis et ils ont tout de même pu très bien réussir.

4. Ils écoutent attentivement

Autant les introvertis peuvent parler, autant ils peuvent écouter.

5. Ils sont autonomes

Les introvertis n’ont pas nécessairement besoin d’être en groupe et c’est pourquoi ils sont capables de se débrouiller seuls.

6. Ils sont prudents

L’introversion permet de prendre le temps, d’analyser la situation et ensuite de prendre une décision. C’est bien connu, les décisions réfléchies sont bien souvent les meilleures.

Je tiens absolument à démentir le mythe que les introvertis ne sont pas nécessairement timides. Bien entendu, je n’ai pas de propos fondés. Il existe mille et une façons d’être extraverti. On peut aussi bien être dynamique et être à l’aise avec les gens que timide et renfermé. Je crois seulement qu’il faut être à l’aise avec qui l’on est!

Pour terminer, je vous inviterais à écouter la conférence qu’a donnée Susan Cain, écrivaine du livre QUIET : The Power of Introverts in a World That Can’t Stop Talking.

 

Image couverture

Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *