Faire son épicerie à petit prix

Écrit par

Faire l’épicerie avec un budget d’étudiant est un art. À travers les factures trop salées et les aliments qui dépassent la date d’expiration trop vite, il faut savoir s’y retrouver et faire les bons choix. Oubliez les fameux coupons-rabais, il y a ici tous les conseils pour vous faire économiser sans vous priver. Avis à tous les «gratte-cennes» de ce monde ou simplement à ceux qui en ont marre de perdre leur blé si dûrement gagné, ce texte est pour vous.

L’épicerie en soirée, tu feras
D’abord, parce que tu vas déjà avoir soupé, donc tu ne devrais pas avoir l’appétit très ouvert. De plus, il y a moins de gens, donc tu peux comparer les étiquettes des produits sans être dérangé par des gens pressés.

Les marques «sans nom», tu affectionneras
Même si leur contenant n’est pas des plus séduisants, il est nécessaire de se rappeler que c’est le contenu le plus important, mais surtout qu’ils sont souvent plus abordables. Alors, au risque d’avoir l’air moins fancy à la caisse, achète des produits sans nom.

Ton fromage, tu râperas
Cela peut paraitre futile, mais le fromage en bloc coûte moins cher que le fromage déjà râpé. Il suffit de cinq minutes pour effectuer cette petite tâche et s’il y en a trop, le congélateur se fera un plaisir d’accueillir ton super fromage «sans nom».

Des réserves, tu feras
Lorsqu’un produit que tu aimes est en spécial, il faut s’assurer que c’est un bon rabais tout d’abord. Si oui, fais-toi une petite réserve, car il se peut qu’il ne retrouve pas un si bas prix avant plusieurs semaines!

Des friandises, tu n’achèteras pas
Les friandises (croustilles, chocolat, bonbons) sont très attirantes. Cependant, ce sont les produits qui sont souvent les plus chers pour ce qu’ils procurent. En plus d’être mauvais pour la santé, c’est souvent ceux qui durent le moins longtemps, surtout lorsqu’une personne est souvent atteinte de «rage de sucre».

De la bouffe qui bourre, tu achèteras
Les friands du fitness ne m’aimeront pas, mais je tiens à le dire quand même. Rien ne bourre plus que les fameux trois P (Pâtes, pain, patates). Pourquoi s’en passer ?

À la tentation de la caisse, tu résisteras
Gare aux barres de chocolats en spécial et aux petits bonbons à prix abordable, tu n’en as pas besoin. Encore moins de la revue à potin qui raconte la dernière chirurgie de Kylie Jenner!

Des soldes, tu te méfieras
Acheter les aliments en solde, c’est bien, mais il faut se demander si l’on en a vraiment besoin. Sinon, faire l’épicerie devient une galère remplie de nourriture non-essentielle qui va aller à la poubelle dans deux semaines, faute d’en avoir trop achetée.

Des multiplications, tu feras
Je ne parle pas ici de chiffre, mais bien de repas. Par exemple, un poulet BBQ déjà cuit peut servir pour plusieurs repas (hot chicken, club sandwich, pâtes au poulet). Tout comme un reste de viande à fondue peut servir à faire des sous-marins et le bouillon, à faire une soupe.

Des questions, tu te poseras
En ai-je vraiment besoin ? Combien d’heures de travail j’investis pour acheter cet aliment ? Est-ce bon pour la santé ? Est-ce en spécial ? Est-ce que je vais vraiment manger tout ça ? Ce sont toutes des questions à ne pas négliger.

Une liste, tu feras
Bien évidemment, faire une liste ciblant tout l’essentiel qui te manque afin de survivre à ta vie d’étudiant, c’est nécessaire.

Les soldes, tu regarderas
Quoique cette règle soit un grand classique, elle est fortement essentielle. Cependant, il est nécessaire de faire cet exercice après avoir fait la liste afin d’éviter de rajouter des aliments qui ne sont pas nécessaire à ta survie d’étudiant paumé.

Tes aliments, tu congèleras
Un autre grande classique que tu connais probablement déjà. De la viande aux légumes en passant par les sauces, plusieurs aliments se congèlent. Attention toutefois à ne pas les laisser se prélasser là trop longtemps!

Si jamais tu deviens désespéré devant tous ces conseils, sache qu’avec du temps et de la pratique, on devient facilement expert dans le domaine. De plus, on vient à connaitre le cycle des spéciaux et les prix les plus bas possibles de tes articles préférés.

Un dernier truc de pro : l’application Flipp qui permet de comparer les prix des articles dans plusieurs circulaires différents afin de trouver le moins cher.

Image couverture

Catégorie de l'article:
CUISINE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *