Fragile masculinité tu es toujours là

Écrit par

La masculinité est tellement fragile. Ça fait un bout de temps que j’ai fait ce constat. Il n’y a qu’à se rendre dans l’allée des shampoings dans une pharmacie pour s’en rendre compte. Les shampoings pour hommes avec mention « pour homme » ou « pour l’homme en vous » ou avec l’odeur « forêt virile et chutes agressives ». Pourquoi les hommes ont-ils besoin de ces produits? Pour se sentir homme, se sentir ben ben virile? Qu’en est-il de ceux qui aimeraient un shampoing aux fleurs de lotus? C’est rendu tellement loin que j’ai même vu un emballage de feuilles Bounce pour hommes. La masculinité est tellement fragile que les hommes ont maintenant besoin de leur propre assouplissant à vêtements, parce qu’il ne faudrait surtout pas que leurs vêtements sentent la fleur. La société est construite de sorte qu’un homme doit acheter un savon qui sent la forêt sauvage au lieu d’un qui sent la rose.

Pourquoi ont-ils besoin d’être valorisés à un tel point qu’on doit faire de la pâte à dent pour hommes? Ah oui, parce que tous les produits d’hygiène c’est pour les femmes, ils n’ont pas de temps à perdre avec ça, j’imagine. Ça c’est comme les hommes qui ne veulent pas se mettre de baume à lèvres, ok vas-y continue d’avancer avec tes lèvres gercées parce que tu as tellement peur qu’on te voit faire l’odieux geste de t’hydrater.

Même rendus en 2017, on ressent le besoin de valoriser l’homme moderne, alors que la femme moderne elle, justement, elle est là, bien présente et bien plus forte que jamais. Pourquoi on devrait se limiter à avoir des rôles « traditionnels » à la télévision? Quand une femme joue une policière forte et avec du caractère, on la traite de frustrée, alors que lorsque c’est un homme, on le trouve sexy et fort. Dans les publicités de yogourt, ce sont des femmes qui font du yoga qui mangent le yogourt, bien sûr les hommes ne peuvent pas prendre de lactose autrement qu’en buvant à même le contenant de lait, le yogourt, c’est beaucoup trop féminin. La masculinité est si fragile.

La prochaine fois qu’il y aura une publicité de pick-up F-150 à faire, pourquoi pas y mettre une conductrice femme bien normale, parce que oui les femmes savent conduire ces véhicules aussi et elles sont toutes aussi capables de conduire dans une montagne en tirant un tronc d’arbre, mais nous avons l’habitude d’apparaître dans les publicités de lavage ou de ménage. L’égalité des sexes, c’est là, maintenant que ça se passe et plus que jamais.

Probablement que je vais passer pour une de ces autres femmes qui chiale, mais j’espère juste faire passer un message simple et d’actualité plus que jamais. C’est un sujet important et ce qu’il faut ce n’est pas que les femmes apparaissent plus fortes que les hommes, mais que les deux sexes soient égaux, pour tous les aspects, dans les rôles, dans le temps accordé à l’antenne ou dans les jugements qu’on donne. Ça sert à quoi que ton dentifrice soit à la menthe pour hommes, c’est la même menthe pour tout le monde, il n’y a pas de honte à se brosser les dents. L’important c’est de décider où elle est ta place, sans te coller aux rôles définis par la tradition.

La masculinité est fragile, l’égalité l’est encore plus.


Crédit photo de l’image de couverture : Malika Schneider
Révisé par : Malika Schneider

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *