Game Night : Votre vie est en jeu

Écrit par
game

En salle depuis le 23 février, Game Night, ou Soirée de Jeu dans sa version française, vous invite, chers téléspectateurs, à une soirée de jeu typique entre amis. Devenez un joueur dans cette soirée de jeu qui prendra une tournure des plus exubérantes. Soyez à l’affût. Le jeu ne fait que commencer! Et votre vie est en jeu…

Max et Annie, interprétés par Jason Bateman et Rachel McAdams, sont un couple très compétitif et ils adorent les jeux. Tous les jeux. Rejoignez-les dans leur salon pour la soirée de jeu hebdomadaire. Brooks, le frère de Max, interprété par Kyle Chandler, arrive en ville et sera aussi de la partie. Afin que la soirée de jeu soit plus palpitante, il engage une compagnie offrant des scénarios rocambolesques d’enlèvement et de chasse aux indices. Pour la soirée, les frontières entre la réalité et ce qui est orchestré ne sont plus. Devenez un joueur dans cette aventure parsemée de rebondissements, de surprises et de suspense. Cherchez les indices, trouvez les réponses dans ce meurtre et mystère devenu réalité et départagez le vrai du faux. Au menu : des poursuites, des cascades et des méchants qu’on aime détester. Le tout teinté d’humour et de sarcasme bien dosé.

Dans l’ensemble, le scénario est original et fait participer les spectateurs, si ces derniers acceptent de jouer le jeu, évidemment. L’ironie du scénario est appuyée par le jeu des acteurs, ce qui accentue la crédibilité de ce film. On ne peut nier la complicité authentique entre Jason Bateman et Rachel McAdam. Et comment résister au charme de Rachel?

Tout au long des poursuites, des énigmes et des péripéties, plusieurs références à des jeux tels que les charades. le Monopoly et la « patate chaude » sont réalisés. Également, je me dois de mentionner le placement de produits qui est si évident. Si les indices sont subtils, le placement de produit ne l’est pas du tout!

C’est maintenant le tour de la réalisation.  Les jeux de lumière et les contrastes de couleurs sont visuellement très réussis. L’ensemble du film a des allures de plateau de jeu, que ce soit dans certaines scènes, dans les décors ou encore dans les angles de caméras. Vous ne le remarquerez peut-être pas, mais dans ce film, il y a énormément d’effets spéciaux. Les couleurs accentuent d’ailleurs cet effet présent pendant le film. Tous ces éléments ne font qu’amplifier la soirée de jeu à laquelle les spectateurs sont conviés. Soyez attentifs. Game Night n’est pas le film dont les effets spéciaux occupent chaque plan et chaque séquence. Toutefois, les effets spéciaux sont justifiés, subtils et bien dosés.

Contrairement au box-office hollywoodien, Game Night est un film simple, qui utilise des effets spéciaux qui appuient l’histoire et non le visuel – Jonathan Moulin, artiste Rotopaint pour Rodeo FX

L’ensemble de ces effets spéciaux ont été réalisés par la compagnie Rodeo FX. Qui sont-ils? Rodeo FX est un studio d’effets visuels ayant différents bureaux, soit à Québec, à Montréal, à Los Angeles et à Munich. Parmi tous ces bureaux, c’est celui de Québec qui a travaillé sur cette production américaine. Au total, 88 personnes et plus de cinq mois ont été nécessaires pour la réalisation des multiples effets spéciaux présents dans ce film.

Pour être honnête avec vous, malgré mon œil aiguisé de cinéphile, j’ai remarqué moins que le un quart de toutes les scènes où il y a présence d’effets spéciaux. En discutant avec des membres de l’équipe en charge de la création de ces effets, j’ai été surprise d’apprendre l’existence d’effets visuels que je n’avais pas remarqués. Preuve que les réalisations d’effets spéciaux sont plus que réussies!

Game Night est un bon exemple d’effets spéciaux invisibles. La question ne se pose pas si les éléments sont réels ou ajoutés en postproduction. – Xavier Lafarge, Lead Computer Graphics pour Rodeo FX

Lors de votre visionnement, acceptez l’invitation de Game Night et rejoignez les joueurs et portez attention aux éléments subtils. Qui sait, peut-être que vous décèlerez des indices aux multiples énigmes?

Crédit photo de couverture : Cinoche.com

Révisé par : Émilie Pouliot

Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *