Génération libre

Écrit par

Je suis de la génération de jeunes libres, remplis d’espoir et qui rêvent à temps plein. Des passionnés, des fous du nouveau et du défi. Nous sommes des explorateurs qui cherchent, cherchent à tout voir, tout connaître, tout sentir. C’est beau non? Des gens qui ont de la drive, qui veulent vivre au sens le plus puissant qui soit. On entend souvent parler de notre génération de manière négative. On dit de nous que nous sommes gâtés, paresseux, constamment branchés sur nos téléphones ou Internet; des jeunes qui n’interagissent presque plus en face-à-face; des individualistes très loin d’être aussi travailleurs que nos grands-parents qui labouraient la terre… Quelle représentation déprimante!

Les temps changent et, bien entendu, les gens aussi. On s’adapte et on vit différemment, mais on vit pleinement quand même! Nous sommes une génération de débrouillards, d’amateurs de sensation fortes et de dépassement de soi. On «trippe»! On veut voyager, aller visiter toutes les parcelles de la Terre. Allez hop, on remplit le sac-à-dos et on part à la découverte de différentes cultures, de personnes exceptionnelles et d’endroits à couper le souffle. On a besoin de se sentir accompli. On veut faire quelque chose de nous-mêmes, se lancer en affaire, essayer d’innover et de faire bouger les choses! Il y a tant d’exemples autour de moi de personnes qui ont réussi à réaliser un rêve. Des gens qui font de leur passion un métier, qui n’ont pas peur de s’aventurer sur une route qui n’est pas encore pavée. On est comme ça nous, on a besoin de se trouver une place qui nous représente, une place où on peut afficher nos propres couleurs.

Si on est un peu fous, et bien, c’est tant mieux! La folie qui nous habite nous permet d’aller voir plus loin, de sauter d’encore plus haut, de laisser de côté le traditionnel et de découvrir ce qu’il y a de meilleur. Oui, on est audacieux! Le ridicule ne nous effraie pas trop, on préfère tenter notre chance, on est game ! On dit qu’on est rendus impatients, qu’on dépend d’une réponse instantanée et du besoin d’avoir du nouveau encore et encore. Moi, je trouve que ce n’est pas mauvais : on a besoin d’avancer. Pas question de faire du surplace trop longtemps! Ça veut dire qu’on aime être efficace, qu’on est capable de gérer les imprévus, qu’on a un esprit ouvert aux changements.

L’avenir nous dira comment nous avons réussi à laisser notre trace, mais je suis certaine que notre génération aura ouvert des portes, qu’elle en aura surpris et étonné plusieurs. Par-dessus tout, je crois que notre génération aura réussi à semer des rêves dans la tête de celle qui suivra et ça, c’est beau!

Articles tagués:
· · · ·
Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *