Guide électoral pour élections printanières

Écrit par

Les élections au Québec sont amorcées. Je vous présente donc un petit guide électoral résumant les idées principales des cinq partis les plus populaires.

Coalition Avenir Québec (CAQ)
François Legault, le chef du parti, est un ex-député du Parti Québécois. Il serait de logique de penser qu’il n’a pas abandonné ses idées souverainistes. Cependant, il a affirmé que sa priorité pour les prochaines années était l’économie et non pas la souveraineté.

Justement en matière économique, la CAQ mise beaucoup sur un projet qu’elle nomme le Projet Saint-Laurent et avec lequel elle compte améliorer la situation financière du Québec. Ce projet vise à créer une Vallée de l’innovation où plusieurs entreprises seraient installées et où des gens pourraient habiter. Cette idée pourrait donner un coup de pouce à l’économie québécoise, selon la CAQ.

La position de la CAQ sur la Charte des valeurs québécoises se résumerait ainsi : le parti est d’accord avec l’interdiction des signes religieux pour les employés de l’État en situation d’autorité (juges, policiers, etc.), mais n’a pas trop osé se prononcer sur les signes pour les fonctionnaires.

Pour plus d’informations : coalitionavenirquebec.org

Parti Québécois (PQ)

Pauline Marois, PQC’est le parti au pouvoir. Leader par la première ministre Pauline Marois. Dans la plateforme du PQ, on retrouve bien sûr la Charte des valeurs québécoises. Étant le parti qui a initié l’idée de la Charte, elle serait adoptée telle quelle, incluant donc l’interdiction des signes religieux pour tous les employés de l’État.

Un projet majeur en matière d’économie pour le Parti Québécois est de créer la Banque de développement économique du Québec. Cette dernière permettrait de « regrouper tous les programmes et organismes financiers des gouvernements québécois et fédéral qui ont trait au développement économique », peut-on lire sur le site du Parti québécois. De plus, le parti souhaite investir de plus en plus dans l’économie sociale. Grâce à sa stratégie d’électrification des transports, il souhaite créer de nombreux nouveaux emplois.

Évidemment, le Parti Québécois a été fondé sur l’idée de faire l’indépendance du Québec. C’est sa raison d’être. Avec le temps, le parti a moins osé parler de cet enjeu, mais il demeure néanmoins toujours très important pour ses membres. Pauline Marois a d’ailleurs récemment abordé le sujet lors de sa tournée en Mauricie pour expliquer que si elle a un prochain mandat, son équipe travaillera sur cet enjeu.

Pour plus d’informations : pq.org

Parti libéral du Québec (PLQ)

De son côté, le Parti libéral, avec à sa tête Philippe Couillard, se fait le défenseur de l’économie et des libertés individuelles. C’est un parti qui prône plutôt une certaine forme de libre marché. Misant donc là-dessus pour assurer la prospérité du Québec, le PLQ dit pouvoir par la suite financer les programmes sociaux avec cette nouvelle richesse. Ce parti défend également le fédéralisme canadien et ne vise pas l’indépendance du Québec.

Le PLQ est ouvert à certaines dispositions concernant la Charte des valeurs, dont la création de balises pour les accommodements raisonnables. Il soutient aussi le fait de donner des services à visage découvert. Cependant, il est contre l’interdiction de signes religieux pour les employés de l’État, mis à part les vêtements qui recouvrent complètement la femme, dont le tchador.

Pour plus d’informations : plq.org

Québec solidaire

Contrairement aux autres partis, Québec Solidaire n’a pas de chef, mais bien deux porte-paroles. On retrouve Andrés Fontecilla comme porte-parole et président du parti et Françoise David comme porte-parole parlementaire.

Parmi les partis présentés dans cet article, Québec solidaire est celui qui se différencie le plus des autres sur le plan économique. C’est un parti qui mise beaucoup sur l’économie sociale et sur la participation de l’État pour fournir une « dispensation équitable de services accessibles à toute la population, sur l’ensemble du territoire », indique le site Internet du parti.

Pour ce qui est de l’entreprise privée, Québec Solidaire veut s’assurer qu’elle respecte les règles environnementales et sociales que la société québécoise voudra instaurer.

Québec solidaire est pour l’indépendance du Québec, mais avec une manière d’y parvenir différente de celle du Parti Québécois et d’Option nationale. En fait, le parti veut former une assemblée constituante qui permettrait au peuple d’avoir beaucoup plus de contrôle quant aux décisions qui sont prises pour le Québec. Parmi ces décisions peut figurer la souveraineté, entre autres.

Pour ce qui est de la Charte des valeurs, Québec solidaire est contre l’interdiction du port de signes religieux pour les employés de l’État, mais est d’accord avec plusieurs autres éléments de la Charte, dont le fait de baliser les accommodements religieux.

Pour plus d’informations : quebecsolidaire.net

Option nationale 

C’est à l’automne 2013 que Sol Zanetti devient le nouveau chef d’Option nationale, succédant à Jean-Martin Aussant.

Le parti Option nationale a beaucoup d’idées pour réformer l’économie. On pense entre autres à l’éducation gratuite du primaire à l’université, la nationalisation des ressources naturelles, l’électrification des transports, l’économie sociale et l’implantation d’Internet haute vitesse partout au Québec. Il faut noter que beaucoup d’idées de ce parti semblent être tirées de la social-démocratie des pays scandinaves.

Le mandat de ce parti est très clair : s’il est élu, c’est pour faire, d’abord et avant tout, la souveraineté du Québec. L’idée générale est que pour pouvoir bien se gouverner, il faut d’abord et avant tout avoir tous les pouvoirs nécessaires pour y arriver.

Option nationale ne semble pas avoir de position claire concernant les dispositions de la Charte des valeurs québécoises. Cependant, le parti se questionne sur la nécessité d’un projet qui est si controversée et qui sera, selon eux, contestée devant les tribunaux.

Pour plus d’informations : optionnationale.org

Bonne élection à tous!

Lien vers l’image de couverture : http://img.src.ca/2011/04/22/635×357/PC_110422_05r06_electeur-urne-vote_sn635.jpg

 


Félix Rhéaume

felix.rheaume.2@ulaval.ca
@felixrheau

Articles tagués:
· · · ·
Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *