Je tweet, tu tweets: Un guide pour Twitter

Écrit par

Pour un étudiant en communication, un compte Twitter est un essentiel. Il permet de se faire des contacts, de suivre l’actualité et d’avoir des connaissances de base sur les médias sociaux. Certains naviguent aisément sur Twitter. Alors que d’autres semblent plutôt confus. Voici un guide du débutant pour vous y retrouver.

Vous vous êtes inscrit sur Twitter. Face à votre écran, vous ne savez plus quoi faire. À quoi peut bien servir cette plateforme de micro-blogging? Twitter permet de partager en 140 caractères une opinion, un fait d’actualité ou encore d’interagir avec d’autres utilisateurs.

Suivez d’abord des amis et des gens qui vous intéressent : des blogueurs, des sportifs, des marques ou les rédacteurs d’Intercom. Pour que Twitter soit amusant, vous devez suivre des gens. Quelques dizaines ou centaines.

Maintenant, ne faites pas que regarder les tweets défilés sur votre écran d’accueil. Participez!

Tweeter fréquemment. Au moins une fois par jour. Évitez cependant d’écrire pour ne rien dire. Comme sur Facebook, personne ne veut savoir tous vos moindres faits et gestes. Vous pouvez aussi utiliser la fonction retweet (RT) pour partager un tweet que vous aimez à vos abonnés. Attention de ne pas uniquement faire des retweets. Publiez un bon mélange de tweets personnels et de RT.

Interagissez. Répondez à une question posée par un utilisateur ou commentez l’actualité. La fonction « répondre » en bas de chaque tweet vous permet d’envoyer une réponse à l’auteur du tweet. Son nom (@utilisateur) apparaitra au début pour diriger directement votre réponse. C’est comme ça que débute une conservation.

Ne confondez pas une réponse et une mention. La mention est l’utilisation d’un nom (@utilisateur) qui n’est pas au début du tweet. N’importe qui peut vous mentionner et vous pouvez mentionner n’importe qui. Cela permet aussi de commencer une conversation.

Bien sûr, Twitter sera un endroit bien calme au début. Ne perdez pas espoir. Plus vous tweetez, plus vous aurez de chance d’être retweeté (RT), d’être suivi et d’être mentionné.

Pour créer du bruit autour de vos tweets, utilisez des « hashtags ». Ou en français, des mots-clic. Ces mots précédés d’un # vous renvoient à tous les tweets ayant le même mot-clic. Vous pouvez donc suivre tout ce qui se dit en lien avec un sujet particulier. Avec l’utilisation des #hashtags, quelques règles s’imposent.

  • Utilisez des termes généraux (#publicité, #mode, #quebec) ou des termes reliés à un événement précis (#Olympics2014, #GoCanadaGo, #Sotchie). Parfois, dans ce dernier cas, il existe un mot-clic officiel pour un événement.
  • Utilisez un maximum de trois mots-clic par tweet.
  • Évitez les mots vides de sens ou ceux qui sont trop longs (#je #mange #une #poutine ou #jemangeunepoutine). Ces mots sont peu utilisés ou ne se rapportent à rien.

Finalement, vos 140 caractères laissent peu de place aux détails. Soyez concis et imaginatifs. Si vous voulez ajoute un lien, des sites comme bit.ly ou tinyurl.com vous permettent de raccourcir votre url.

Bonne chance!

Articles tagués:
· ·
Catégorie de l'article:
TECHNOLOGIE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *