Journée sans achat

Écrit par

Ce samedi 28 novembre, au lendemain du Black Friday, pourquoi ne mettrait-on pas nos portefeuilles de côté le temps d’une journée? Juste le temps de prendre conscience d’à quel point notre surconsommation est futile et ne sert à rien, à part à remplir les poches d’entreprises sans pitié et sans conscience environnementale. Ce samedi, retirons les œillères qui nous rendent ignorants et troquons-les pour une solidarité commune ainsi qu’un vent de changement en vue de la journée sans achat.

 La journée sans achat : qu’est-ce que c’est?

Comme son nom l’indique, c’est tout simplement une journée durant laquelle nous ne consommons pas de produits provenant des géants mondiaux qui se spécialisent, entre autres, dans la fabrication de vêtements. Le fait de ne pas acheter ce samedi est une «manifestation non violente de boycott des achats, pour protester contre le gaspillage de la société de consommation».

Faire taire les sceptiques et les rabat-joies

Dans chaque tentative de changement, il y a toujours des gens qui se montrent individualistes et éteignoir. Ces personnes ne semblent pas savoir que par exemple, dans certains pays émergents, des travailleurs d’usine travaillent pendant plus de 12 heures pour la ridicule somme de deux dollars. À cela, ils lancent des phrases du genre : «ce n’est pas en une journée qu’on va changer quelque chose» ou encore : «ce qui se passe là-bas est hors de notre contrôle». Ces personnes-là ne méritent tout simplement pas qu’on leur accorde une seconde de notre attention.

Vivant dans un pays riche, nous avons le devoir d’aider notre prochain où qu’il se trouve. Par ailleurs, c’est le minimum qu’on puisse faire considérant le fait que ce sont les pays industrialisés qui profitent de la grande majorité des ressources mondiales. C’est totalement aberrant de constater que ce n’est que 20% de la population mondiale qui consomme près de 80% de toutes les ressources disponibles. Aucun humain ne devrait prévaloir sur aucun autre, en aucune circonstance. L’endroit où nous sommes nés est contingent et chacun de nous devrait travailler afin de rétablir ce déséquilibre mondial. Ce n’est pas normal que certains n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins primaires alors que d’autres sont en dilemme à savoir quelle grandeur de télévision ils vont se procurer.

Source

La folie du temps des fêtes

Comme nous le savons tous, la société occidentale alimente cette idée de consommation de masse qui, avouons-le, est totalement superflue et dérisoire la majeure partie du temps. Prenons la période des fêtes par exemple. Chaque année, les gens s’affairent à trouver les cadeaux parfaits pour les êtres qui leur sont chers. Tout ça pour quoi? Leur faire plaisir ou encore leur démontrer toute l’affection qu’ils ont envers eux.

À bien y penser, toute cette consommation matérielle pourrait être remplacée par de simples paroles et surtout, en profitant du temps passé ensemble pour se dire qu’on s’aime. Si tout ce que nous désirons en offrant des cadeaux, c’est de dire à l’autre qu’on l’apprécie et qu’on a pensé à lui… pourquoi remplacer les mots par des objets? À mes yeux, ça ne fait pas de sens puisque, depuis que je suis toute petite, on m’a toujours répété que tout ce qui comptait derrière les présents qu’on offrait, c’était l’intention. Et voilà qu’aujourd’hui les gens consomment à la place pour se le démontrer.

Source

Au final…

Le but de cet article n’est certainement pas de promouvoir ma colère envers notre société occidentale égoïste. Toutefois…je tenais à mentionner mon avis sur le sujet dans l’objectif de faire prendre conscience aux gens qui m’entourent de la gravité de la situation. Par le fait même, je ne suis pas naïve de penser que les choses peuvent changer, mais je suis plutôt réaliste, car si tout le monde s’y mettait ensemble, rien ne nous arrêterait. Je sais toutefois qu’en raison de l’ignorance ou du manque de vouloir, ce n’est pas demain que ceci risque d’arriver… Pour ma part, ce Noël, je ne vais pas consommer de produits futiles et je vais plutôt recycler tout ce temps perdu dans les boutiques à dire à tous mes proches à quel point je les aime. Je vous conseille de faire de même cette année pour faire changement.

 

Image couverture

Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *