La fois où deux Chiliens ont envahi mon 4 ½

Écrit par

Jeudi soir dernier, 17 :30 : ma coloc et moi nous affairons à préparer le meilleur pâté chinois possible.

18:30 : Nous partons vers l’Université où deux couchsurfers nous attendent devant le pub universitaire. Ils seront à Québec trois jours et notre modeste sofa de cuir leur servira de chambre pendant ce court séjour.

18:50 : On repère facilement nos nouveaux amis, de par leurs gigantesques backpacks et leurs petits teints du sud, qui contrastent avec nos peaux pâles de janvier.

19:10 : On ouvre la bouteille de vin, on s’installe à table et on jase, du Canada, du Chili, de l’école, de la famille, de tout ce qui nous définit en tant que Québécoises et de ce qui les a poussés à venir passer leurs vacances d’été dans le froid cinglant de notre terre natale.

voyage1Le couchsurfing, c’est quoi au juste ?

Une communauté de voyage, voilà ce que c’est ! C’est la chance de voyager avec un petit budget en squattant chez des locaux et d’en découvrir plus sur notre destination grâce à eux.   Mais surtout, c’est GRATUIT.

Comment ça marche ?

C’est simple, simple, simple

Première étape : créer un profil. Créer votre profil vous permettra d’enregistrer votre divan et d’avoir accès aux divans des autres couchsurfers. Donc, si quelqu’un est en visite chez vous, à Québec, par exemple, il pourra vous envoyer une demande personnalisée avec ses dates et vous aurez accès à son profil, qui comporte ses renseignements personnels et son expérience de voyageur. Ensuite, c’est à vous de voir si la visite vous convient ou non. Inversement, lorsque vous planifiez une escapade, vous aurez l’opportunité de vous « magasiner » un sofa et ainsi éviter de payer une chambre dans une auberge jeunesse ou un hôtel.

Voyager de façon sécuritaire

Bien que le couchsurfing présente bon nombre d’avantages, il va s’en dire qu’on doit rester vigilant. Le site officiel https://www.couchsurfing.com prodigue plusieurs trucs et conseils pour que votre voyage ou votre expérience d’hôte se déroule sans incident et en toute sûreté. Parmi ceux-ci, on retrouve : s’assurer que le profil de votre hôte/invité soit complet, consultez les commentaires qui y figurent et prendre contact avec la personne sur d’autres plateformes, par exemple, Facebook pour apprendre à mieux la connaître.

Nos impressions

Avoir la chance de connaître des gens d’une différente culture est fabuleux. Par contre, avoir à partager notre salle de bain avec deux gars pendant trois jours, ce n’est pas la plus belle expérience de notre vie. Mais, par-dessus tout, on a adoré pouvoir leur faire découvrir notre Québec et leur permettre de voyager à moindres coûts (pas de coûts du tout). Alors, notre conseil final : essayez-le ! Que ce soit comme hôte ou comme visiteur, vous ne le regretterez pas. En plus, vous courez la chance de vous faire inviter en retour. Personnellement, il y de bonnes chances que je passe mes prochaines vacances de Noël à Santiago.

 

Source photo 1
Source photo 2

Articles tagués:
· ·
Catégorie de l'article:
VOYAGE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *