La relève du rap/hip-hop réunie en un événement

Écrit par

Pour célébrer les 1 000 000 d’abonnés de sa chaîne Youtube, Mahdi Ba a organisé un événement spécial rassemblant les meilleurs talents de la relève rap/hip-hop de Montréal. Kevin Na$h, Mike Shabb, Fouki, Nate Husser et Dead Obies étaient de la partie dimanche soir pour faire lever un Ausgang Plaza assez rempli.

Au cours de la fin de semaine, le youtubeur Mahdi Ba a obtenu son premier million d’abonnés. Vous connaissez peut-être ce jeune homme d’origine algérienne pour ses vidéos humoristiques sur internet. L’humour absurde et l’autodérision sont deux concepts qui résument bien la chaîne de Mahdi Ba, pour ceux qui le ne connaissent pas. Faisant d’une pierre deux coups, il a invité ses fans et plusieurs rappeurs encore méconnus du grand public pour une soirée assez mouvementée.

C’est au Ausgang Plaza, sur la rue Saint-Hubert, qu’avait lieu ce spectacle. Pour échauffer la foule d’une centaine de personnes, VNCE CARTER, le beatmaker de Dead Obies, a fait jouer quelques succès actuels américains.

Lord Esperanza, arrivé directement de Paris, fut le premier rappeur à se produire. Il anima la foule avec beaucoup d’énergie durant une vingtaine de minutes.

Par la suite, Kevin Na$h, un rappeur anglophone de Montréal, présenta au public son récent EP. Paru sur toutes les plateformes de streaming le lundi 1er octobre, le projet de quatre chansons fut apprécié par les amateurs de trap présents à l’événement. Le Michel Silencieux (aussi connu sous le nom de « QuietMike ») accompagnait Kevin Na$h, mais restait derrière une table où était positionné tout le matériel technique. Il fut présent lors de la performance suivante, celle du jeune prodige Fouki. La foule reconnut plusieurs de ses chansons. Gwap, Makeup et évidemment Gayé sont les sons qui firent le plus bouger le public déjà séduit. C’est alors que Lord Esperanza effectua un retour sur scène. Il présenta en exclusivité une chanson avec Fouki. Une collaboration qui sera possiblement disponible à l’écoute en ligne sous peu.

C’était maintenant au tour du représentant du trap de Montréal, Mike Shabb. Surnommé « Shabbo », le rappeur d’Hochelaga permit à plusieurs de ses amis de venir sur scène. D’un côté, une véritable euphorie se percevait sur le visage de ceux présents lors de la prestation. De l’autre, le fait qu’il y ait énormément de personnes devant le public avait comme effet de déstabiliser ce dernier. Les gens ne pouvaient plus identifier qui était en spectacle.

Nate Husser, ancien membre du groupe The Posterz, est venu présenter plusieurs de ses chansons, quelques-unes de son plus récent EP paru le 6 juillet dernier, « Minus 23 ». Des sonorités qui se rapprochent de ce qu’on peut entendre avec la nouvelle vague de rappeurs des États-Unis, mais avec une touche particulière : voilà en quoi consiste la musique de Nate Husser.

Pour le dernier volet de cette soirée festive, Dead Obies, un groupe bien établi au Québec et l’un des premiers à populariser le « franglais », enflamma l’Ausgang Plaza avec une panoplie de chansons dont la foule connaissait les paroles par cœur. Suite au départ de Yes Mccan en mai dernier, le « Big Five » a dû modifier légèrement ses textes. Sa stratégie a été de répéter les refrains lors des couplets de l’ancien membre du groupe. Cela a comme effet une transition plutôt fluide lors des spectacles.

Crédit photos : Félix Duchesne

Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *