La température du pergélisol en chute libre

Écrit par

Le réchauffement climatique affecte le monde entier depuis déjà plusieurs années, et plus particulièrement l’hémisphère nord. Le pergélisol, présent à cet endroit, y est grandement affecté. Sa température est en chute libre et menace la couche d’ozone.

La température mondiale augmente d’année en année malgré les tentatives prises par les groupes environnementaux et les gouvernements. Parmi les causes de ce réchauffement se trouve la fonte du pergélisol. Ce dernier « couvre environ 25 % des terres de l’hémisphère nord […]. Les quantités de méthane et de CO2 qu’il emprisonne correspondent à environ 15 années d’émissions humaines. »1 Le vrai problème ici est que les émissions à effets de serre humaines réchauffent la planète et percent la couche d’ozone. L’amincissement de celle-ci provoque la fonte du pergélisol et lui permet, à son tour, de libérer des gaz à effets de serre et de contribuer à l’augmentation de la température mondiale.

« Selon les données fournies par Ouranos, le consortium québécois de recherche sur les changements climatiques, la température du pergélisol à 4 m et à 20 m de profondeur s’est élevée en moyenne de 1,1 °C depuis 1994. »2 À première vue, ces données n’ont pas l’air catastrophiques. Cependant, dans quelques décennies, l’augmentation de la température en hiver pourrait atteindre 7 °C, situation qui s’avèrera critique. La relation entre la fonte du pergélisol et le réchauffement climatique est donc circulaire. De plus, la station de recherche QAT-1 effectue des tests pour observer les transformations écologiques. Florent Dominé, scientifique travaillant à cette station, constate déjà que les périodes de dégel en zone de pergélisol discontinu durent plus longtemps. Pour contrer ce cercle vicieux, des scientifiques et des experts se rencontrent pour partager leurs connaissances et ainsi trouver des solutions à long terme.

Même avec tous ces experts penchés sur ce problème, le réchauffement climatique est une préoccupation pour tous. Les émissions à effets de serre humaines restent l’une des causes principales de cette incertitude climatique. L’Homme détient donc le pouvoir de changer le cours des choses, ou non.

https://www.ledevoir.com/societe/environnement/536971/la-fonte-du-pergelisol-menace-la-lutte-contre-le-rechauffement-climatique 1

https://www.quebecscience.qc.ca/environnement/la-bombe-pergelisol/2

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *