Laurent Dumais : espoir québécois du ski acrobatique de bosses

Écrit par

Laurent Dumais, jeune Québécois de 20 ans, est aujourd’hui reconnu comme un véritable nouveau talent dans le monde de la compétition du ski acrobatique de bosses. Son accession au podium lors de la Coupe du monde de Val Saint-Côme démontre l’ampleur de son habileté. 

Lors de sa première finale à la Coupe du monde FIS de ski acrobatique de Val Saint-Côme, le 23 janvier dernier, Laurent a atteint la troisième place aux côtés de Mikaël Kingsbury et Matt Graham.

«Mes émotions ont totalement explosé! J’avais de la difficulté à croire ce qui venait de se passer, mais j’étais tellement content d’avoir partagé ce moment avec mes proches, mes coéquipiers et à la maison! Un gros poids venait d’être enlevé de mes épaules et surtout, l’espoir de vivre mon rêve d’aller aux Jeux Olympiques venait d’apparaitre», explique Laurent Dumais, encore sous l’émotion de sa réussite.

Projets et avenir

Après Val Saint-Côme, Laurent Dumais a connu une chute importante lors de la Coupe du monde de Calgary. Cette dernière lui a causé une légère commotion cérébrale et une douleur à l’épaule droite. Pour les prochaines semaines, ce sera du repos et un retour progressif à la compétition pour l’athlète québécois.

Quant à ses projets pour les prochains mois, Laurent Dumais souhaite «finir la saison en santé, récupérer de sa blessure à l’épaule et prendre soin de sa tête» dans le but de recommencer l’entraînement estival dès le mois de mai, afin de se concentrer sur la prochaine saison.

Historique

Avant de rejoindre le monde de la compétition, Laurent Dumais pratiquait le ski de bosses dans le club de Stoneham afin d’être avec ses amis et d’avoir du plaisir. En 2008, il a été invité à un camp de sélection pour l’équipe de ski de bosses du Québec. C’est à partir de ce moment précis qu’il a eu la volonté de réussir en tant que professionnel. À présent, Laurent fait partie de l’équipe canadienne de ski acrobatique de bosses.

Ce qu’il préfère…

«J’adore le fait que mon sport soit complexe. Il n’y a pas seulement qu’une seule façon de gagner et cette complexité amène énormément d’adrénaline que j’adore recevoir! Chaque skieur a un style différent et c’est à lui de faire la meilleure descente qu’il peut pour essayer de gagner.» – Laurent Dumais

«J’adore sauter et je sais où je suis dans les airs. Ce n’est pas un problème pour moi d’effectuer un saut d’un niveau de difficulté quelconque.»

Image couverture 

Articles tagués:
· · ·
Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *