Le moment de reprendre la course

Écrit par

Êtes-vous un vrai coureur ou seulement un « coureur de beaux temps »? Plusieurs pratiquent ce sport que par conditions idéales et se laisseront décourager par les températures moins clémentes. Pourtant, ne s’agirait-il pas simplement de s’équiper en conséquence afin de profiter de nos quatre saisons pour pratiquer ce sport?

Les journées allongent peu à peu et les temps plus doux se font sentir. On veut voir la neige fondre et le printemps à nos portes pour reprendre notre course extérieure d’été. Voici comment mettre de côté toutes les bonnes excuses qui viennent en tête pour ne pas courir dehors l’hiver et ainsi, être au top de votre forme pour l’arrivée du printemps.

D’abord, la course est l’un des sports les moins coûteux à pratiquer puisqu’il ne demande qu’une bonne paire de chaussures de course et des vêtements sport. Pour les temps plus froids, il est important de porter des vêtements qui respirent. Des tenues spécialement conçues à cet effet se trouvent facilement dans les magasins de sport.

Suivez votre rythme 

Il s’agit tout simplement de débuter en plaçant un pied devant l’autre. Personne ne vous demande de débuter avec un rythme digne des plus grands coureurs. Écoutez-vous, gardez un rythme que vous pourrez maintenir sur une longue distance et, au besoin, alternez avec la marche et recommencez votre course un peu plus loin. L’hiver, faites de plus petits pas lorsque la chaussée vous paraît moins sécuritaire et ajustez votre transfert de poids en conséquence. Votre technique sera que meilleure à l’arrivée du printemps.

Planifiez les moments dans la semaine où vous irez courir. Les journées plus douces peuvent être un bon compromis en période hivernale et peu à peu, en gardant la cadence et la motivation, vous verrez l’amélioration de votre condition physique. La course est un excellent exercice cardiovasculaire et ce sport aura des effets positifs sur votre santé, votre forme physique, mais aussi sur votre état d’esprit.

Il est facile de se trouver une bonne raison et remettre la course planifiée à plus tard, mais vous aurez toujours une bonne raison de le faire. Allez-y plutôt pour une distance plus courte et après quelques pas vous poursuivrez peut-être plus longtemps que vous ne l’aviez prévu au départ.

Fixez-vous des objectifs réalistes

Les limites mentales sont souvent plus capricieuses que les limites physiques. Fixez-vous une certaine distance et poussez votre limite mentale un peu plus loin. Vous verrez que votre mental y est pour beaucoup et votre corps est souvent capable d’en prendre plus que ce que vous ne croyez. Finalement, fixez des objectifs réalisables, propres à votre situation. Cela vous permettra de maintenir la cadence et votre motivation. Ainsi, vous serez fier de votre évolution.

Toutefois, attention! La course peut créer une dépendance, mais une agréable dépendance, bon temps, mauvais temps!

Prêts? Partez!

Articles tagués:
· · ·
Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *