Le réseautage : simple, efficace et indispensable

Écrit par

L’importance d’un réseau relationnel afin de bâtir sa carrière professionnelle n’est plus à prouver. L’idée n’est pas de réinventer la roue. La Jeune Société des communicateurs (Jeune SOCOM) a pour objectif de favoriser la création d’un réseau professionnel pour les étudiants. Tout simplement.

Malgré tous les avertissements que les étudiants reçoivent de part et d’autre, plusieurs apprennent à la dure qu’un réseau de contacts représente le tremplin le plus efficace pour leur développement professionnel. Bâtir un réseau est une tâche de longue haleine et nécessite l’investissement d’énormément de temps. De ce fait, il vaut mieux débuter dès ses premiers pas à l’université afin de pouvoir en profiter pleinement tout au long de son parcours et ainsi faciliter la transition entre le monde des études et celui du travail. Et même s’il est minuit moins une, il n’est jamais trop tard pour s’adonner à des activités de réseautage, au contraire. Nul besoin de regarder bien loin avant de se rendre compte que ceux et celles qui dénichent les meilleurs emplois possèdent les réseaux les mieux bâtis et les plus pertinents. Certes, comme dans toute bonne règle de grammaire, il y a des exceptions, mais la règle générale demeure.

À l’ère du numérique, la notion d’interaction sociale est en mouvance. À cet égard, les réseaux sociaux émergèrent d’une volonté de faciliter les contacts en ligne. Cependant, afin d’établir un réseau professionnel solide, des rencontres en personne sont indispensables. Le comité étudiant de la Jeune SOCOM a saisi toute la pertinence du réseautage, tant dans le monde réel que numérique. Il n’y a rien de tel qu’une rencontre face à face pour se faire valoir à son maximum. Le mandat que s’est donné le comité est clair : agir comme un pont entre les étudiants et les professionnels de la communication. La Jeune SOCOM est née pour combler ce vide d’incertitude entre le monde des études et celui du travail. Les activités pertinentes qu’elle propose visent précisément à faciliter les contacts entre la relève étudiante et les professionnels.

Qui plus est, l’université est le moment idéal pour bâtir son réseau de contacts. Les travaux d’équipe, les organisations d’événements faits par les différents comités, les possibilités d’implication auprès des associations étudiantes, toutes les occasions sont bonnes pour s’adonner au réseautage entre étudiants. D’ailleurs, en communication publique, comme dans une pluralité de programmes offerts, les occasions de fêter ne manquent pas. Cependant, les opportunités de rencontrer les professionnels du monde des communications se font plus rares. La soirée Brise la glace du 2 février prochain organisée par la Jeune SOCOM est le genre de soirée toute désignée pour créer un premier contact dans une ambiance ludique et décontractée. Puisque les professionnels qui seront sur place ne demandent qu’à rencontrer la relève, pourquoi ne pas s’y rendre?

Image couverture

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · COMMUNICATION · CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *