Le Salon des communications, une expérience stimulante

Écrit par

Pour cette première édition de L’Intercom Magazine, j’ai eu la chance d’interviewer Alexandra Morin, étudiante de deuxième année en communication dans le profil relations publiques. Cette jeune femme dynamique, originaire du Saguenay, nous parle de son expérience dans le comité organisateur du Salon des communications l’année dernière, ainsi que de ses attentes pour son mandat qui sera renouvelé cette année.

Le Salon des communications (SDC) est un évènement qui attire annuellement près de 600 visiteurs. On y présente des conférences et des kiosques sur les enjeux du monde des communications. Pour l’édition 2012-2013 du SDC, Alexandra faisait partie de l’équipe logistique, dont l’objectif est surtout de veiller à ce que tout se déroule bien le jour de l’évènement. Elle m’explique que ce fut le moment fort de son implication : « On doit veiller à ce qu’il ne manque rien, autant pour les invités que pour les conférenciers, que tout se passe comme planifier. J’ai aimé la frénésie de la journée. » Bien sûr, ses tâches consistaient aussi à effectuer la location de salles, inviter les étudiants de notre baccalauréat, les professionnels, les cégépiens, etc.

L’organisation du SDC s’établit sur une période d’environ six mois, soit d’octobre à mars. Alexandra confirme que les deux dernières semaines amènent plus de défis : « Nous devons nous assurer de transmettre l’information afin que le plus de gens assistent à l’expérience enrichissante qu’est le Salon des communications. Dans ce genre d’activité, on ne peut pas se pratiquer, on n’a pas de générale, cela demande énormément de travail. »

L’année dernière, un des conférenciers les plus connus pour sa carrière prolifique en journalisme et en animation était Herby Moreau. Alexandra considère que ce fut un entretien pertinent et marquant, présenté par un homme d’une grande classe et près des gens, possédant un bagage professionnel impressionnant. « Sa conférence a donné le goût aux gens de revenir cette année. » De son côté, Alexandra a aussi décidé de perdurer son implication pour un second mandat, toujours dans le comité logistique, un domaine dans lequel elle pourrait se diriger dans le futur. « J’ai vraiment adoré mon expérience. J’ai appris à être organisée et structurée, en plus de confirmer mon plaisir à travailler en équipe. Le baccalauréat en communication nous apporte un lot de connaissances théoriques, mais le Salon me permet d’acquérir une expérience sur le terrain. »

Cette année, les présidents sont Véronique Fortin et Pierre Alexandre Guernon, qui faisaient tous deux partis du comité l’an dernier. Alexandra nous confie : « Je crois que le Salon sera différent cette année. Les présidents ont beaucoup d’expérience et sont de bons mentors. Nous avons de bonnes idées et on peut s’attendre à plusieurs changements et surprises. »

Finalement, lorsque je lui ai demandé quelles sont ses attentes pour l’année, elle me répond avec enthousiasme qu’elle veut se surpasser : « Nous ne voulons pas faire les choses à moitié, on veut offrir le meilleur Salon des communications possible, que l’activité soit flamboyante. Le mot d’ordre est : organisation. » Plus personnellement, Alexandra souhaite faire de nouvelles rencontres et en apprendre encore plus dans le domaine. Des indices sur la thématique 2013-2014? « Nous en avons discuté, mais on ne peut pas la dévoiler tout de suite. »

Découvrez le Salon et les directeurs:

Avez-vous hâte à l’événement?

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *