Les Blue Jays : un pays à représenter

Écrit par
Blue Jays

Pour une deuxième année consécutive, les Blue Jays de Toronto n’ont pu obtenir une place en Série mondiale de la Major League Baseball (MLB). En effet, ils ont subi l’élimination, le 19 octobre dernier, lors du cinquième match de la finale de l’association américaine contre les Indians de Cleveland. Pour plusieurs partisans canadiens, la défaite de leur équipe constitue une déception.

La formation torontoise a vécu des hauts et des bas lors de la saison 2016. Dans la division Est, ils ont terminé au deuxième rang devant ainsi, disputer une partie de qualification contre les Orioles de Baltimore pour poursuivre leur parcours en séries. Ce duel a d’ailleurs été remporté par les Blue Jays, et ce, grâce à un circuit du joueur dominicain Edwin Encarnación en 11e manche. Ce qui leur a permis d’accéder à la série de division contre les Rangers du Texas.

Dans le troisième match de cette série, opposant les Rangers du Texas au Blue Jays de Toronto, de format 3 de 5, l’Américain Josh Donaldson a profité d’une erreur de la part d’un joueur adverse au premier but pour jouer les héros en 10e manche. Il a ainsi permis à son équipe de balayer les Rangers. La finale de l’association américaine ne s’est toutefois pas déroulée comme voulu pour les Torontois qui ont dû s’avouer vaincus contre les Indians de Cleveland. Après cinq rencontres, de la série de format 4 de 7, l’équipe de l’Ohio a mis un terme à la 40e saison des Blue Jays.

Seule équipe de la MLB au Canada

Depuis le départ des Expos de Montréal de la Ligue majeure de baseball en 2004, les Blue Jays forment l’unique équipe canadienne de cette ligue. Le sentiment d’appartenance des partisans canadiens envers la formation est généralement très fort. D’ailleurs, ils démontrent beaucoup leur passion et leur attachement dans les gradins du Rogers Center à Toronto, qui peuvent accueillir plus de 49 000 spectateurs pendant les matchs. Sur les différentes plateformes médiatiques, l’équipe torontoise et ses amateurs sont très actifs, notamment sur les médias sociaux où ces derniers aiment réagir.

De plus, pour des joueurs comme le Franco-Ontarien Russell Martin et le Britanno-Colombien Michael Saunders, faire partie de cette équipe est quelque chose de spécial en raison de leur nationalité. Ainsi, pour les Blue Jays, il ne s’agit pas de représenter une ville ou un état comme chez les voisins du sud, mais bien un pays. Une partie comme celle prenant place le 1er juillet de chaque année est une belle occasion de commémorer le baseball canadien, car l’organisation célèbre à sa façon la fête du Canada.

Blue Jays

Crédit photo : http://geekboy.ca/?p=3493

Arrivée dans la MLB en 1977, la formation torontoise a remporté la Série mondiale à deux reprises soit en 1992 et 1993 avant de connaître des années plus difficiles jusqu’à ce qu’elle effectue un retour en séries éliminatoires en 2015. Pour la prochaine année, le noyau de joueurs restera sensiblement le même, malgré le fait que l’organisation devra décider du sort des joueurs-vedettes Encarnación et Jose Bautista, puisque leur contrat respectif arrive à échéance. Il est tout de même permis de croire que les amateurs auront à nouveau droit à une intéressante saison de baseball en 2017, qu’ils attendront avec impatience.

Crédit photo de l’image de couverture.

Texte écrit par Félicia Fournier et révisé par Malika Schneider.

 

Catégorie de l'article:
SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *