Les Pays-Bas : le paradis du vélo

Écrit par

L’environnement est une préoccupation importante pour la population aujourd’hui comme hier. L’une des principales sources de pollution est l’utilisation des voitures à essence. Certaines villes ou pays ont adopté un tout autre mode de transport afin de réduire l’impact sur l’environnement. C’est le cas des Pays-Bas. Situé en Europe de l’Ouest, les Pays-Bas compte 17 millions d’habitants et 23 millions de vélos sur son sol. Là-bas, environ ¼ des trajets quotidiens se font à vélo.

Les Pays-Bas, aussi appelé le pays du vélo, est reconnu pour avoir interdit l’utilisation des voitures pour prioriser les déplacements en bicyclette, une alternative plus écoresponsable.

Les raisons pour lesquelles ce pays d’Europe de l’Ouest a décidé d’effectuer ce virage écologique sont nombreuses. Par exemple, c’est une solution bénéfique pour la santé qui favorise un mode de vie sain et actif, qui permet d’éviter les bouchons de circulation et bien sûr, de diminuer l’impact des voitures à essence sur l’environnement.

Ce changement d’attitude, bien qu’il soit fort honorable, suscite des questionnements de la part de plusieurs, à savoir comment ce changement a pu être effectué. La mobilisation citoyenne a joué une grande part dans ce virage, mais c’est également l’évolution de la vision des urbanistes et la promotion du vélo comme mode de transport qui a rendu ce changement possible.

Les Pays-Bas a alors mis en place des infrastructures adaptées pour la pratique du vélo, notamment en construisant des pistes cyclables à travers tout le pays, mais aussi en donnant la priorité aux cyclistes sur certaines routes partagées avec les automobilistes. Ce qui a également fait que les citoyens néerlandais ont adopté ce nouveau mode de vie s’explique principalement sur le plan financier. En effet, en Europe, le coût d’achat d’un vélo se rapporte à environ 300 euros tandis que le prix d’une voiture s’élève à plus ou moins 8 500 euros.

Cette alternative écologique a pour but premier de réduire l’impact sur l’environnement. La pollution due aux émissions de dioxyde de carbone que produisent les voitures est une question importante qui préoccupe et touche toute la population mondiale. C’est pourquoi les Pays-Bas sont un exemple à suivre en matière de conscientisation et de protection environnementale. ­­­­­­­

D’autres villes du monde entier ont suivi cet exemple : Venise (Italie), Bald Head Island (Caroline du Nord, États-Unis), Bréhat (Bretagne, France), Holbox (Yucatan, Mexique), Hydra (Grèce), Mackinac (Michigan, USA), Sercq (Normandie, France), Taquile (Pérou)

Bref, adoptons le vélo pour un monde plus en santé!

https://www.linfodurable.fr/educationcitoyennete/comment-les-pays-bas-sont-ils-devenus-le-paradis-du-velo-7295

https://www.citycle.com/18611-insolite-les-10-villes-sans-voiture-ou-le-velo-devient-roi/

Catégorie de l'article:
ART DE VIVRE · IDÉES

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *