L’homme derrière l’entrepreneur : Jules Marcoux

Écrit par

La semaine dernière, j’ai eu la chance de rencontrer l’entrepreneur Jules Marcoux. Un homme créatif et d’une motivation extrêmement contagieuse !

Âgé de 20 ans, Jules Marcoux est natif de Québec. Son intérêt pour le monde des affaires remonte à son plus jeune âge, entre autres en faisant la vente de cartes postales au salon de coiffure de sa mère (c’est vraiment vrai!). Fils de deux parents qui sont eux-mêmes dans le monde des affaires, Jules a aussi eu la « piqûre » de l’entrepreneuriat.

C’est à l’âge de 17 ans qu’il a démarré sa propre entreprise en tant que consultant marketing : www.julesmarcoux.com. Pour Jules, un projet n’attend pas l’autre! En moins de 2 ans, il a acquis des clients à travers le monde, notamment en Norvège, à Hong Kong et à Toronto, sans oublier à travers le Québec.

Parmi les entreprises avec lesquelles il travaille, on peut retrouver : Abyssal inc, Académie de Baseball La Relève, Bacchus Cult, Brisson Paysagiste, Carnaval de Québec, Coiffure Traffic Spa, Date or Else, Davie West, Midaz et Ellie, The heart of Mexico, Yelo Consulting, Wuup Clothing et plusieurs autres !

Sa mission :

Conseiller et accompagner les dirigeants d’entreprise afin qu’ils prennent des décisions marketing davantage intelligentes, générant automatiquement des résultats profitables.

© Jules Marcoux

© Jules Marcoux

De là vient l’idée de son tout nouveau concept selon lequel il donnera des conseils stratégiques via son site web. En effet, à partir de son site www.julesmarcoux.com, les gens pourront s’inscrire aux conseils marketing que Jules leur fournira. Une façon facile et efficace pour les entreprises désirant pimper leur image!

Une journée dans la vie de Jules Marcoux, ça ressemble à quoi?
Voici un aperçu de son jeudi dernier :

8 h à 9 h : « Je me lève, je prends une douche, je déjeune et je lis un peu (j’aime bien prendre le temps d’me réveiller et ne pas être à la course!) »

9 h à 10 h : « Je réponds ensuite à mes courriels, je regarde ma To do list de la journée que j’ai préparée la veille. (Je suis vraiment un gars de To do list!!!) »

10 h à 14 h : « Je rencontre les clients, soit en personne, par téléphone ou par Skype, et je trouve un trou pour dîner! » (Jules utilise beaucoup Skype, puisque ça permet de sauver du temps pour tout.)

14 h 30 : « Rendez-vous téléphonique. Par exemple, cette semaine, j’avais un appel avec Len Riggio, le fondateur de Barnes & Nobles Booksellers. »

15 h jusqu’en fin de soirée : « Je complète ma paperasse, travaille sur mon site web, rédige des conseils, je soupe et je prépare ma To do list du lendemain. »

 

Jules vous conseille :

 Pour tous ceux qui veulent devenir entrepreneurs, il faut toujours y aller étape par étape. C’est certain qu’au début, on ne démarre pas son entreprise avec 1 million $ dans ses poches, mais c’est avec du temps, de la passion et du vouloir qu’un 10 $ se transforme en 100 $. Il suffit de saisir les opportunités de se faire confiance et de ne jamais lâcher : « Lorsque t’es persuadé que ce que tu fais est la meilleure chose à faire, tu es sur la bonne voie ! »

Jules Marcoux

© Simon Dufresne Photographe

3 choses surprenantes au sujet de Jules :

 — Il a déjà fait de la musique. Son nom était Jaymark, et voici un aperçu : https://www.youtube.com/watch?v=C8q4RCBdR0k ;

 — Jules a un TDAH;

 — Il a 2 chats : un du nom d’Ashley et l’autre de Bayou !

Source de l’image couverture : © Simon Dufresne Photographe.

Catégorie de l'article:
COMMUNICATION

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *