L’importance de #BellCause

Écrit par
BellCause

Depuis 2011, Bell a versé environ 86,5 millions de dollars à des initiatives en santé mentale partout à travers le Canada grâce à la journée Bell Cause pour la cause. Cela représente donc environ 740 000 personnes qui sont soutenues et qui ont un accès plus facile aux services de santé mentale. En plus de tout cela, la journée Bell Cause permet de briser le silence et de faire tomber les tabous.

 

Aujourd’hui, le 31 janvier 2018, pour chaque publication munie du hashtag #BellCause, Bell versera 5 sous à des initiatives en santé mentale. De l’argent sera aussi versé pour chaque message texte, appel mobile et appel interurbain qu’effectueront les gens qui ont un contrat avec Bell. Ces petits gestes permettront d’amasser de l’argent pour la cause de la santé mentale.

Du côté de la ville de Québec, la journée Bell Cause pour la cause a permis, entre autres, de remettre des dons au Centre hospitalier universitaire de Québec, à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec et à la Fondation de l’Université Laval. Les dons recueillis vont aussi à de plus petits organismes tels que la Maison l’Éclaircie, qui vient en aide aux gens atteints d’un trouble du comportement alimentaire, ou le Centre d’entraide Émotions, qui aide les gens à exprimer leurs difficultés à travers l’art.

La journée Bell Cause pour la cause mérite d’être soulignée année après année, car en plus d’aider un grand nombre de personnes, elle permet aussi de lutter contre la stigmatisation et démontre que la maladie mentale peut toucher tout le monde. Je fais moi-même partie des gens soutenus et ayant un accès aux services de santé mentale. J’ai profité des services d’intervention offerts par le CHU du Québec pour les personnes atteintes d’un trouble du comportement alimentaire.

Cette initiative lancée par Bell revêt donc une grande importance à mes yeux, car j’ai souvent eu l’impression d’être victime de stigmatisation. Je n’avais aucune envie de briser le silence et donc, par le fait même, d’obtenir de l’aide. À Québec, on ne retrouve pas beaucoup de services pour aider les adultes aux prises avec un trouble du comportement alimentaire. Les dons recueillis par Bell sont donc d’autant plus importants puisqu’ils permettent de bonifier l’offre déjà existante. Ainsi, les services offerts à Québec tels que ceux du CHU de Québec ou de la Maison l’Éclaircie peuvent donc en faire plus et aider encore davantage de gens.

Il est donc important de pouvoir parler des problèmes de santé mentale, autant auprès des jeunes qu’auprès des adultes. Il est important que les gens réalisent que les problèmes de santé mentale englobent autant la dépression que les troubles anxieux, les troubles alimentaires, les troubles de l’humeur, la schizophrénie et bien d’autres encore. La discussion permet de faire tomber les tabous, de sensibiliser et de se révéler afin de démontrer que nous ne sommes pas seuls.

Cette cause « mal aimée » rejoint de plus en plus de gens chaque année et permet de plus en plus d’interactions. Dans les dernières années, Bell est allé chercher des porte-paroles provenant de plusieurs milieux, que ce soit des sportifs (Clara Hughes, Étienne Boulay), des comédiens et comédiennes (Marie-Soleil Dion) ou des chanteurs (Stefie Shock) afin qu’ils présentent leur histoire et leurs moyens pour s’en sortir. Cela est donc venu ajouter une dimension très humaine à la campagne en présentant des faits vécus ainsi que des solutions réelles pour s’en sortir. Les gens peuvent se reconnaître dans les porte-paroles ou peuvent reconnaître certains de leurs proches.

Les troubles de santé mentale devraient faire partie des conversations à longueur d’année puisque près d’une personne sur cinq souffrira d’un trouble de santé mentale au cours de sa vie. La journée Bell Cause permet donc d’ouvrir la porte à la discussion et à la compréhension. Partager une vidéo, publier un tweet ou une publication Facebook, envoyer un message texte ou faire un appel; tous ces gestes sont importants en ce 31 janvier 2018. Ce sont de petits gestes qui permettent d’aussi grands résultats.

 

Crédit photo de la bannière : Bell.ca

Révisé par : Andréanne Tremblay

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *