Le Festival du film étudiant de Québec : une implication incontournable

Écrit par
Festival du film étudiant
Amanda Bertrand

Le Festival du film étudiant de Québec prépare sa 13e édition au Cinéma Cartier. Pour financer leur évènement, l’équipe accueille le chanteur Alex Nevsky, au bar le Cercle, le 28 février prochain. Un défi de taille pour les organisateurs.

Douze étudiants et étudiantes de l’Université Laval, dont sept en communication publique, travaillent d’arrache-pied pour offrir la meilleure tribune au cinéma étudiant de la francophonie. L’implication hors du baccalauréat est un enjeu que plusieurs étudiants doivent gérer. Bien qu’il soit extrêmement difficile de concilier le travail, les études et l’organisation d’un festival d’une telle envergure, les membres du FFEQ affirment que c’est une expérience importante dans leur parcours scolaire. Anne-Marie Fecteau, étudiante en 2e année, explique que son implication lui permet de « mettre en application de nouvelles connaissances dans un contexte plus concret » en plus d’être « une expérience pertinente de gestion d’évènements dans mon CV ». Océane Périé, finissante en communication publique, trouve que l’avantage de cette aventure est « de faire de nouvelles connaissances et d’échanger autour d’une passion commune, soit le cinéma, et de travailler ensemble à la mise en œuvre d’un projet qui nous tient à cœur ».

Les évènements de financement

Pour faire suite à la soirée Film et Cocon organisée le 15 novembre dernier, au Café Fou Aliés, le comité prendra d’assaut le bar Le Cercle pour une quatrième année consécutive. En effet, en collaboration avec le groupe Doloréanne, le FFEQ offre au public un spectacle avec le chanteur Alex Nevsky. Pour Anne-Catherine Fortin, finissante au baccalauréat et responsable de l’évènement, ce spectacle est « une belle occasion de montrer de quoi sont capables les étudiants ». Elle explique que l’organisation de la soirée lui permet d’avoir des relations avec des gens du milieu du spectacle et des contacts utiles dans le futur. « Ça me donne la chance de faire mes preuves tout en travaillant avec des professionnels ». Une autre soirée de financement est à l’horaire pour le Festival. En effet, le 14 janvier dès 21 h, au bar Le Sacrilège, les étudiants sont invités à fêter la rentrée avec les membres du comité.

Le Festival

Depuis le 15 novembre dernier, les cinéastes sont appelés à envoyer leurs courts-métrages via le site internet du Festival. Huit catégories, soit meilleure fiction, documentaire, animation, réalisé par une femme, international, expérimental ainsi que le coup de cœur du public, du jury et du festival, sont proposées. Tous les lauréats seront présentés lors d’une soirée au Festival du cinéma de la ville de Québec. L’appel de films se poursuit jusqu’au 18 janvier prochain. C’est ensuite lors de deux jours au Cinéma Cartier, le 21 et 22 mars 2015, que seront projetés les courts-métrages en compétition. Le Festival s’ouvre le 20 mars prochain dès 19 h 30, à l’Atrium De Koninck, dans le cadre d’une soirée cocktail et réseautage.

Crédit photo : Anne-Marie Fecteau

Amanda Bertrand
Finissante en communication publique, Amanda se passionne de culture et de politique. En 2000, elle fait connaissance avec Rory Gilmore et elle ne souhaite que devenir journaliste. En 2012, elle rencontre Olivia Pope et sa vie change à jamais.
Articles tagués:
· · ·
Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Intercom