Mariana Mazza : la virilité au féminin

Écrit par

Le 16 novembre dernier, j’ai eu la chance d’assister à un spectacle d’humour grâce à un tirage fait par Showbizz.net auquel j’ai gagné une paire de billets pour Mariana Mazza. Inutile de vous mentionner que j’attendais cette date avec impatience, cette femme m’impressionne à chaque apparition publique qu’elle fait.

Ce qui m’intéresse le plus de ce personnage qu’est Mazza, c’est son authenticité et son cran quant au fait d’aborder des sujets plus ou moins tabous. Son hyperactivité fait d’elle une humoriste explosive dans le choix de ses blagues. Une n’attend pas l’autre, se déplaçant entre les péripéties de sa vie quotidienne ou encore les fameux messages d’internautes qu’elle reçoit sur les différents réseaux sociaux.

Par ailleurs, son contact avec le public améliore ses performances étant donné que celui-ci se sent interpellé à travers les histoires qu’elle raconte. Au début du spectacle auquel j’ai assisté, elle s’est choisi un homme dans la foule près de la scène sur qui elle s’est acharnée pendant différentes blagues. On ne peut savoir si l’homme en question avait été mis au courant avant le spectacle ou non, mais sa participation a aidé à faire lever la foule par une panoplie de rires et d’applaudissements.

Mazza

Crédit photo : Laurence Bourget

Au moment où on s’y attendait le moins (et elle non plus d’ailleurs), son micro a arrêté de fonctionner, faute purement technique. Sa réaction, naturelle et dépourvue d’agacement, a impressionné le public, qui ne s’attendait pas à ce qu’elle continue son spectacle en haussant sa voix de mâle alpha!

En parlant de mâle alpha, Marianna Mazza aime bien raconter son histoire entourant son taux de testostérone qui serait, selon son endocrinien, plus élevé que les hommes ayant le plus d’hormones mâles. En effet, une partie de son spectacle fait constamment référence à sa virilité mélangée à son côté féminin, ce qui rend son humour bien singulier.

Dans une autre lancée, le décor de son spectacle représente bien la jeune humoriste par ses couleurs flamboyantes et fluorescentes. Son côté excentrique est notamment ressenti par sa manière de s’habiller avec ses éclatantes chaussures aux couleurs argentées. Ses pantalons coupés en haut de ses chevilles faisaient une belle publicité à sa ligne de vêtements « culinaires » dont elle est la créatrice. J’appelle cette ligne de vêtements « culinaire » étant donné que les différents morceaux de linge vendus sont ornés de nourritures diverses, représentant entre autres l’amour pour la pizza de madame Mazza.

Finalement, si je pouvais décrire la soirée que j’ai passée en un mot, j’emploierais le terme « enivrant » qui représente bien l’événement haut en couleur et en émotions que cette jeune Québécoise d’origine uruguayenne et libanaise a livré tout au long de son spectacle.

À l’approche du temps des fêtes, rien n’est mieux que d’offrir de beaux moments à ses proches, profitez-en pour leur faire découvrir cette jeune artiste bourrée de talent! Un succès assuré !

Crédit photo de couverture

Révisé par Bertrand Kanga

Articles tagués:
· · · ·
Catégorie de l'article:
CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *