Mission Apollo réussi pour Production culturelle

Écrit par

Le 12 avril dernier, Production culturelle, un comité de l’Association des étudiantes et étudiants en communication publique de l’Université Laval (AECPUL), présentait leur ultime événement de l’année: le spectacle Apollo| Zen Bamboo et Eman X Vlooper, à la salle Multi de Méduse, à Québec. Les 26 membres du comité qui se sont impliqués toute l’année ont vu enfin leur projet se concrétiser avec succès.

Fierté et satisfaction se voyaient sur le visage des deux directeurs du comité. « Tout au long de l’année, on a tellement travaillé fort! C’est une réussite! C’est émouvant! », lance Anne-Sophie Beauchemin sur scène pendant la soirée. Maxime Hébert quant à lui, soulignait l’apport incroyable et précieux de chacun des membres du comité dans la réalisation d’un projet d’une telle envergure.

Margaux Bonfils, membre du sous-comité événementiel, en échange pendant un an ici au Québec, n’avait aucune attente lorsqu’elle a commencé en début d’année avec l’équipe de Production culturelle. Très heureuse, elle mentionne que faire partie de cette aventure lui a permis entre autres de découvrir des professionnels, des amis et collègues, d’apprendre à planifier, à gérer, de mettre à terme un projet, etc. « C’était hyper enrichissant! », affirme-t-elle.

La formation Zen Bamboo en prestation

Le fruit des efforts

Mais pourquoi le thème Apollo? Parce que cette année marque le 50e anniversaire de la première mission sur la lune, Apollo 11, le 20 juillet 2019, m’expliquait Marianne Blouin, membre du sous-comité showtime. Aussi, dans leurs recherches, les organisateurs ont fait une belle découverte : Apollo est, dans la mythologie grecque, le dieu de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie, faisant un beau petit clin d’œil à la soirée. Ce thème lunaire et spatial a donc inspiré le comité pour les décors. Avec les étoiles de carton, les lunes suspendues faites de papier mâché, l’éclairage aux couleurs sombres, le but était de « dépenser le moins possible pour qu’on puisse en redonner le plus à la fondation », expliquait Marianne Blouin. Après sa première expérience dans le comité cette année, elle affirme avoir vraiment aimé son expérience.

« C’est certain que je le refais l’année prochaine! On a tellement travaillé là-dessus. C’est le fun de voir le fruit de nos efforts! », lance-t-elle.

Toute l’année scolaire, le comité a organisé certaines activités afin de financer le spectacle Apollo. Lors de cette soirée, la totalité des fonds amassés allait à l’organisme Les Porteurs de Musique ayant pour mission de « donner accès à la musique pour tous, de faire rayonner son potentiel et de partager ses bienfaits dans la communauté, partout où la musique n’est pas accessible ou difficile d’accès ». Les invités pouvaient récolter des billets de tirages en échange de 1 $ ou 2 $ pour gagner des prix intéressants offerts par les différents partenaires à la fin de la soirée. Le plus grand prix était une paire de billets d’avion aller-retour de la compagnie WestJet.

La soirée proposée a débuté par un cocktail culturel de huit artistes locaux. Les invités avaient la chance de vivre l’expérience du tatouage sur place par les artistes Charles Turcotte et Flavie Miron. Ensuite, en plus de voir les plus récentes créations de la passionnée de mode Justine Gosselin, les invités pouvaient faire quelques emplettes dans une minifriperie installée pour l’événement. Cet artiste se promène dans les friperies à la recherche de trouvailles qu’elle modifie, réinvente et rend uniques et stylées. Aussi, les invités découvraient Annabelle Parent, illustratrice et peintre connue sous le nom Les Fleurs Molotov. Pour finir le cocktail, le GAUL (Groupe aérospatial de L’Université Laval) avait un kiosque où les membres présentaient un de leur projet, soit une maquette de fusée qui donnait l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’aérospatial en général.

À 21 h, le quatuor de Bamboo (Simon Larose -chant et à la guitare, Léo LeBlanc- chœur et guitare, Xavier Touikan- basse et Cao- batterie), avec ses rythmes grunge, entrait en scène pour la première partie. Alors qu’il projette de sortir un premier album en 2020, le groupe a joué certains de leur succès comme « Si c’est correct », « Boys and Girls » et    « Le Cancer ».

Une heure plus tard, c’était au tour de deux des membres du groupe de rap Alaclair Ensemble Eman X Vlooper. Ces complices sur scène ont offert un spectacle aux rythmes contemporains et enlevants. Le public était prêt pour ça.

La soirée s’est terminée au bar le Scanner, à Québec, pour l’after party.

Galerie photo par Cédric Berger (ICED.BERG)

Catégorie de l'article:
COMMUNICATION · CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *