Patrick Chan : la retraite d’un champion

Écrit par
Patrick Chan

Dans la liste des légendes masculines de patinage artistique on retrouve assurément le nom de Patrick Chan. Triple champion du monde, dix fois champion canadien et trois fois médaillé olympique, le patineur de 27 ans a mis un terme à sa carrière amateur tout juste après sa dernière performance sur la scène olympique pour se tourner vers d’autres défis.

 

Patrick Chan a travaillé avec un bon nombre d’entraîneurs et de chorégraphes de renom au cours de sa carrière. Parmi ceux-ci, Osborne Colson, Kathy Johnson, Christy Krall, David Wilson, Jeffrey Buttle et Lori Nichol, entre autres, ont tous eu une influence sur le patineur originaire d’Ottawa. Plus récemment, Ravi Walia et Oleg Epstein l’ont accompagné aux Jeux de PyeongChang.

 

C’est à l’âge de cinq ans, alors qu’il voulait jouer au hockey, que Patrick Chan a commencé à patiner. Dix ans plus tard, il fait son entrée dans le circuit des Grands Prix seniors de l’International Skating Union (ISU). Pendant cette même saison, il remporte la médaille d’argent des mondiaux juniors de patinage artistique. Lors de la saison suivante, Chan gagne une première compétition des Grands Prix avant de remporter un premier de dix titres canadiens.

 

En 2009, le patineur monte pour la première fois sur la plus haute marche du podium au Championnat des Quatre Continents avant de terminer deuxième aux mondiaux de la même année. En 2010 avaient lieu les Jeux de Vancouver et Chan, qui avait passé un automne plutôt difficile précédant ces Olympiques, s’est mérité une cinquième position devant les partisans canadiens. Quelques semaines plus tard, il gagne à nouveau l’argent aux championnats du monde.

Patrick Chan

Crédit photo : Skate Canada

Lors des trois saisons qui ont suivi les Jeux de Vancouver et précédé ceux de Sotchi, Patrick Chan a connu plusieurs triomphes. En 2010 et 2011, il a remporté la finale des Grands Prix. Il a également terminé au premier rang pour une deuxième fois aux Championnats des Quatre Continents. De plus, il a été sacré champion du monde lors de trois années consécutives en 2011, 2012 et 2013. Durant ces années, il a brisé plusieurs records canadiens et mondiaux. Ont suivi les Olympiques de 2014 lors desquels il a d’abord gagné la médaille d’argent dans la compétition en équipe, avant d’ajouter une autre deuxième position à l’épreuve masculine tout juste derrière le Japonais Yuzuru Hanyu.

 

En 2014-2015, Patrick Chan a pris une pause du patinage artistique avant de revenir pour la saison suivante lors de laquelle il a gagné le titre des Championnats des Quatre Continents pour la troisième fois. Aux mondiaux de 2016, il a toutefois glissé au cinquième rang, même position qu’il a occupée à ceux tenus un an plus tard. Après une performance décevante aux Internationaux de Patinage Canada de 2017, le patineur canadien a décidé de faire de gros changements en changeant d’entraîneur et en déménageant à Vancouver, tout juste avant les Olympiades de 2018.

 

Même s’il a terminé au neuvième rang de l’épreuve masculine à ces Jeux, Chan a affirmé dans les médias avoir réalisé les objectifs qu’il s’était fixés pour 2018, soit de gagner un dixième titre canadien et de participer à la conquête de la médaille d’or dans la compétition en équipe à PyeongChang. Patrick Chan aura certainement laissé sa marque dans le monde du patinage artistique et a tracé le chemin pour les jeunes patineurs canadiens qui souhaitent atteindre des rangs supérieurs dans ce sport.

 

Source de l’article : Olympique.ca

Crédit photo de la bannière : Olympics.ca

Révisé par : Amélie Farré

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *