Pourquoi le journalisme d’enquête est toujours pertinent

Écrit par

Fake news, allégations d’inconduite sexuelle et – permettez-moi – manque de diplomatie, sommes-nous rendus dans une impasse politique ? Un rapide retour historique nous prouvera qu’il y eut une époque où les activités illégales rôdaient aussi dans le paysage politique. Le 17 juin 1972, une bande de cambrioleurs sont arrêtés directement dans le bureau du Democratic National Committee, dans le complexe des édifices du Watergate à Washington D.C. . La fameuse histoire du scandale du Watergate commence.

Durant la campagne présidentielle de 1972, le Parti démocrate loua le premier étage du Democratic National Committee, . La situation devient problématique quand la police apprend que le motif des cambrioleurs est l’espionnage et non le vol. Leur mission consiste à placer des micros afin d’enregistrer les conversations des stratèges démocrates. Le doute s’installe partout au pays et on ne veut pas faire l’erreur de lier immédiatement le président républicain Richard Nixon à cette arrestation. Le Washington Post est le premier journal qui met de l’avant l’hypothèse accusant le président. Cependant, les journalistes n’ont pas encore de preuve.

C’est alors que deux journalistes de l’équipe d’investigation du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein, commencent leur propre enquête afin d’élucider la situation mystérieuse qui entoure Nixon. Ce duo, aujourd’hui reconnu internationalement pour sa rigueur journalistique, va mettre en lumière une panoplie d’instances politiques auparavant cachées du grand public. Il découvrira, par exemple, l’existence d’une police parallèle dirigée par Howard Hunt, officier de la CIA, mais surtout le fait que le président Nixon a voulu écouter le parti adverse dans le but de le devancer stratégiquement. Un travail long et ardu se trouvait devant les deux jeunes journalistes pour pouvoir affirmer de telles accusations. La ténacité et le désir de partager la vérité poussa les deux jeunes journalistes à mettre de l’avant des faits complètement objectifs. Mais où trouvaient-ils leurs informations ? Qu’avaient-ils de plus que les autres journalistes de l’époque ? Ils avaient une source, anonyme à l’époque, qui faisait partie de l’équipe de la Maison Blanche. « Deep Throat » divulgua toutes les informations dont les reporters avaient besoin pour faire l’annonce au public. Dans leur livre publié en février 1974, Bob Woodward et Carl Bernstein dévoilent l’identité de cette source cachée ; c’était Mark Felt, un ancien membre du Federal Bureau of Investigation (FBI).

Les hypothèses sont encore multiples de nos jours concernant les raisons pour lesquelles Nixon aurait implanté des micros dans les bureaux du Parti démocrate. Certains avancent un climat de suspicion qui aurait eu comme conséquence que Nixon enregistrait tout. Même le bureau ovale était enregistré en permanence.

Ce que Woodward mentionne dans une conférence Ted qu’il donna, c’est la rétention du pouvoir politique par Nixon qui le mena à faire de telles activités illégales. Le profond désir de tromper son électorat afin de maintenir son poste à la Maison Blanche.

Mais pourquoi est-il toujours d’actualité de se référer à un événement datant de plus d’une quarantaine d’années ? Un dicton populaire énonce : « connais ton histoire si tu ne veux pas la répéter ». Avec Donald Trump actuellement en poste à la Maison Blanche et sa longue liste d’accusations d’activités illégales, il est important de se remettre en contexte afin d’éviter de répéter les mêmes erreurs.

Un lien direct peut être établi avec les fake news, concept que le président américain actuel adore scander lors de ses discours. Il a gardé le même genre de vocabulaire lorsque Woodward publia son dernier livre au sujet de Donald Trump et le climat qu’on peut ressentir à la Maison Blanche. Je vous conseille cette lecture, son livre « Fear : Trump in the White House ».
HISTORY. (2009). The Watergate Scandal. Repéré au : https://www.history.com/topics/1970s/watergate. Consulté le 27 septembre 2018.

THE WASHINGTON POST. (2018). The Watergate Story – Timeline. Repéré au : http://www.washingtonpost.com/wp-srv/politics/special/watergate/timeline.html. Consulté le 27 septembre 2018.

WOODWARD, Bob. (2017). What I learned investigating Nixon, and why it matters now. Repéré au : https://www.youtube.com/watch?v=sPQETCpI-dw. Consulté le 28 septembre 2018.

Lien vers le livre le plus récent de Bob Woodward « Fear : Trump in the White House » : https://www.amazon.com/Fear-Trump-White-Bob-Woodward/dp/1501175513

 

Crédit photo : reddit.com

Articles tagués:
Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *