Une première dans le monde de l’art

Écrit par

Le Musée National des beaux arts du Québec (MNBAQ) exposera à partir du 12 octobre 2017 le peintre Québécois Jean-Paul Riopelle et l’artiste américaine Joan Mitchell. L’exposition se concentrera sur la relation entre les deux artistes et leurs influences réciproques.

 

Cette première mondiale retrace les carrières artistiques ainsi que la relation entre les deux artistes. Environ 60 œuvres créées entre 1955 et 1979 seront exposées. Elles démontrent l’influence de leur relation amoureuse sur leur art. L’exposition proposera des tableaux de grand format, des œuvres sur papier et des documents d’archives. Les œuvres proviennent de collections privées et muséales.

« C’est nous qui l’avons créée», exprime fièrement Linda Tremblay, responsable des relations de presse du MNBAQ. L’exposition est organisée de concert avec le Musée des beaux-arts de l’Ontario, la succession Jean-Paul Riopelle à Montréal et la Fondation Joan Mitchell à New-York. Mme Tremblay explique que ce travail de création d’exposé  dure entre deux et quatre ans.

«C’est une première dans l’histoire de l’art » confie Mme Tremblay. C’est la première production à exposer simultanément des œuvres des deux artistes produites lors de leur relation amoureuse.  C’est donc la première mondiale d’une tournée internationale d’exposition qui nait dans la ville de Québec. Mme Tremblay estime que cette exposition est « excessivement pertinente tant pour les amateurs que les néophytes ».

 

Un « regard croisé »

Le MNBAQ a annoncé jeudi le 21 septembre 2017 qu’il va publier Mitchell | Riopelle. Un couple dans la démesure conjointement avec l’exposition. Cet ouvrage est le produit d’une première collaboration entre le MNBAQ et cinq continents. À l’instar de l’exposition, ce livre jette un « regard croisé » pour la première fois de l’histoire sur l’œuvre de Mitchell et Riopelle.

Le livre contient des textes de Michel Martin, commissaire de l’exposition. De plus, Yves Michaud, considéré comme un grand historien de l’art français ayant côtoyé les deux artistes a contribué à l’écriture. Finalement, Kenneth Brummel, conservateur adjoint de l’Art moderne au Musée des beaux-arts de l’Ontario, émet un commentaire recherché sur les deux artistes ainsi que leur relation.

Ce livre à couverture rigide contiendra 208 pages dans lesquelles se trouveront 250 images inédites en couleurs. Les lecteurs pourront en apprendre sur les carrières respectives de Mitchell et Riopelle en démontrant leur pouvoir créateur. Ce livre bilingue promet un voyage entre Paris et New York en passant par Montréal et Chicago par les œuvres abstraites présentées. Finalement, il expose le dialogue artistique qui a inspiré les deux artistes durant les 24 ans de leur relation en démontrant les similitudes et divergences artistiques afin de mieux comprendre leur œuvre respective.

 

Crédit photo : MNBAQ, photo promotionnelle de l’exposition

Révisé par : Sébastien Macaire Mandeng

Articles tagués:
· · · ·
Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · CULTURE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *