Un projet de chandails éthiques et biologiques à Québec

Écrit par
chandails

Un étudiant de l’Université Laval lance la compagnie de chandails Éthix dans le but d’offrir des vêtements à prix raisonnables tout en respectant la planète, les humains et les animaux.

C’est après avoir échoué à trouver, à Québec, des vêtements équitables et biologiques pour son usage personnel que Damien Mathis a décidé de lancer sa propre marque de vêtements. En collaboration avec sept artistes locaux, l’étudiant français imprime des motifs sur les gilets à manches courtes de la compagnie californienne HAE Now pour les distribuer à Québec.

Damien Mathis déplore le fait que l’appellation «biologique» soit parfois utilisée par les entreprises simplement à des fins de bénéfices commerciaux : «des fois on peut trouver des vêtements bios au Québec parce qu’il y a un marché pour ça, mais ça ne veut pas dire que les salariés sont bien rétribués et qu’ils ont de bonnes conditions.» Le nouvel entrepreneur voulait donc trouver un fournisseur qui respecte les humains et la nature «sur toute la ligne!»

De son nom complet Humans, animals and environment now, la compagnie américaine HAE Now produit des chandails en Inde à partir de coton cultivé sans fertilisant synthétique, herbicide, défoliant chimique ou pesticide. Les travailleurs de l’entreprise sont également rémunérés de manière équitable par rapport à leur travail et œuvrent dans des conditions décentes.

Provenant de la Californie, les chandails sont donc acheminés jusqu’à Québec où des créations artistiques y sont imprimées avec de l’encre à base d’eau. Damien Mathis utilise présentement les œuvres de sept artistes locaux qui sont rétribués deux dollars pour chaque chandail vendu.

Pour l’instant, Éthix propose une gamme de t-shirts de mêmes coupes avec les imprimés de neuf œuvres artistiques différentes. Damien Mathis compte utiliser, dans le futur, d’autres items de l’entreprise HAE Now et ainsi, élargir les possibilités d’achat de vêtements biologiques et éthiques des Québécois.

chandails

Meow!, un des chandails offerts en précommande par la compagnie Éthix et dont le visuel a été réalisé par l’artiste québécois Gaspard Hoël. (Crédit photo : Éthix)

Une soirée de lancement

Éthix est, en ce moment, en pleine récolte de fonds sur la plateforme de financement participatif La Ruche Québec. Pour l’occasion, les contributeurs peuvent participer à la précommande des chandails de la compagnie pour le coût de 29 $. Les fonds amassés lors de la campagne serviront à acheter une grande quantité de gilets à manches courtes de la compagnie HAE Now ainsi qu’à payer l’impression des dessins. La campagne se conclura à la fin du mois de février 2017.

La compagnie de vêtements inaugurera le début de sa distribution à Québec lors d’une soirée de lancement en mars à l’Autre Cuisine. Au cours de l’évènement, les contributeurs pourront récupérer leurs chandails.

Pour l’instant, la distribution est restreinte aux villes de Québec et de Montréal. Le créateur de la compagnie souhaite toutefois installer Éthix dans d’autres villes du Canada et même de l’Europe.

 

Légende et crédit photo de l’image de couverture : Éthix distribue, à Québec, des t-shirts certifiés biologiques et dont les procédés de production répondent à des standards d’éthique et de commerce équitable. Ci-dessus, le chandail Moonlight song dont l’œuvre artistique a été créée par Dale Hutchinson. (Crédit photo : Éthix)

Texte révisé par : Bertrand Kanga

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · MODE · TECHNOLOGIE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *