Quand le sport est Bleu Blanc Rouge

Écrit par

Impossible de passer sous silence les événements de vendredi dernier dans la ville lumière. Les attentats ont trouvé écho aux quatre coins du globe, y compris dans le monde du sport. Plusieurs organisations sportives ont d’ailleurs observé une minute de silence en hommage aux victimes. Retour sur cette fin de semaine haute en couleur.

Le Rouge & Or s’incline

Pour une deuxième année consécutive, la troupe de Glen Constantin a dû s’avouer vaincue face aux protégés de Danny Maciocia. Les Carabins de l’Université de Montréal sont venus à bout du Rouge et Or de l’Université Laval par la marque de 18 à 16 au Stade Telus samedi après-midi. Il aura fallu attendre au dernier jeu du match avant de pouvoir couronner l’équipe championne de la coupe Dunsmore. Durant cette rencontre à saveur défensive, l’attaque du Rouge et Or, la meilleure du circuit en saison régulière, a été victime de six revirements.

Un scénario amer qui a laissé un sentiment de déjà-vu aux représentants de l’Université Laval. C’est que l’an dernier en prolongation, le botteur du Rouge et Or avait raté une tentative de placement de 47 verges pour niveler la marque face à ces mêmes Carabins qui se sont sauvés avec la victoire. Cette défaite des représentants de l’Université Laval était, rappelons-le, la première à domicile lors des 70 dernières sorties. Avant le match, les partisans sur place et l’organisation du Rouge et Or ont observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats à Paris.

La reine « Rowdy » détrônée

Considérée par plusieurs comme l’athlète la plus dominante au monde, «Rowdy» a trouvé chaussure à son pied samedi soir lors du gala UFC 193 à Melbourne. À la surprise générale, l’aspirante négligée Holly Holm a pris la mesure de la championne incontestable Ronda Rousey par K.O. à la deuxième reprise. La nouvelle reine de la catégorie des poids coq, ancienne championne de boxe, porte sa fiche parfaite à dix victoires en autant de combats. Depuis son ascension en UFC, Ronda Rousey avait réduit à néant toute adversité, remportant ses douze premiers duels, tous par soumission ou K.O. Parions qu’un combat revanche susciterait beaucoup d’intérêt et que le coloré Dana White, l’actuel président de l’Ultimate Fighting Championship, serait ravi d’un tel événement. De son côté, la Québécoise Valérie Létourneau s’est inclinée par décision unanime des juges après avoir remporté ses trois derniers affrontements.

Défaite silencieuse du Canadien

Après avoir honoré à son tour la France lors des cérémonies d’avant-match, la troupe de Michel Therrien s’est inclinée 6 à 1 contre celle de Patrick Roy. L’attaque du tricolore a été muselée par le gardien Reto Berra, si bien qu’après une période, l’Avalanche menait par deux et n’a plus jamais regardé en arrière. Nathan MacKinnon a brillé dans la victoire, marquant à deux reprises en plus d’amasser une aide. Cette deuxième défaite consécutive du Canadien est la première à domicile en temps réglementaire. Le Tricolore trône toujours au sommet de la division atlantique, huit points devant les Sénateurs d’Ottawa.

La fin de semaine dernière, pendant un court moment sur la planète sport, le temps s’est arrêté. Un moment où même dans l’adversité, les organisations ont fait preuve de solidarité. C’est là toute la beauté du jeu. L’essence même du sport est son côté rassembleur et encore une fois, le monde a pu en témoigner.

Image couverture

Articles tagués:
· · · · · · ·
Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · SPORT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *