Quoi faire dans la ville de Mexico

Écrit par

Je ne peux citer tous les endroits à visiter dans la ville, mais ceux-ci me semblent des incontournables si vous passez quelques jours dans la ville de Mexico.

Tour de la cour intérieure

Castillo de Chapultepec et son parc 

Wow! Que dire de ce magnifique château? Ayant visité le musée d’histoire du Mexique avant d’y faire un tour, qui se trouve d’ailleurs juste à côté, m’a beaucoup aidée puisque j’ai pu comprendre davantage la richesse des lieux. Bien entendu, toutes les informations sont écrites en espagnol, mais il est possible de payer un guide pour une visite en anglais. Si vous êtes passionnés d’histoire, je vous le recommande assurément. Le château a été la résidence estivale du vice-roi de la Nouvelle Espagne, puis d’un collège militaire après l’Indépendance. C’est en 1864 que l’empereur Maximilien décide d’en faire sa résidence principale. À travers toutes ses salles, il est possible de voir des accessoires, des meubles, des vêtements, une grande collection de pièces de monnaie de ces époques et d’admirer l’architecture. Ce qui m’a particulièrement donné un grand sourire aux lèvres est le carrosse de Maximilien et de sa femme Charlotte venu d’Italie : un vrai carrosse de princesse. N’oubliez pas aussi de faire un tour dans le parc de Chapultepec qui est à couper le souffle.

 

Musée d’art moderne et autres musées

Ce musée ressemble énormément à celui du Musée national des beaux-arts du Québec. Il y’a plusieurs salles où l’on peut voir des œuvres de différents artistes de nationalités variés. Il y a autant de peintures que de sculptures, toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres. Un autre musée populaire est celui de la demeure de la grande peintre Frida Kahlo dans le quartier de Coyoacan, qui est en pensant vraiment magnifique. Le Palais des Beaux-Arts (premier opéra de Mexico) est aussi un incontournable à visiter avec ces multiples programmes d’exposition.

Un petit plus, tous les musées sont gratuits à travers la ville de Mexico le dimanche. Bien sûr, il y a quelques exceptions comme le Musée national d’anthropologie de Mexico. Il est donc facile d’économiser de l’argent même si le peso a une faible valeur à la base.

 

Basilique de Sainte Marie de Guadalupe et la montagne Tepeyac

Mon ami mexicain m’a dit que c’était une obligation d’y aller pour admirer la beauté des lieux, mais aussi pour comprendre l’importance de la Vierge Marie pour les Mexicains. En effet, la cathédrale, la basilique, le temple et l’église sont des endroits magnifiques qui regorgent d’histoire. J’ai pu saisir l’importance de la Vierge de Guadalupe tout au long de ma visite grâce au grand nombre de personnes présentes d’ici et d’ailleurs pour venir prier et admirer la statue de la Sainte.

Vue sur la Basilique, la Cathédrale et l’église de la Vierge de Guadalupe

 

Cathédrale métropolitaine de Mexico

La plus belle église que j’ai vue dans ma vie. L’extérieur est à couper le souffle; je me sentais comme dans un rêve. Une fois à l’intérieur, j’ai su que j’étais au paradis. La Cathédrale est tout simplement renversante. Tous les détails sur les murs, les énormes peintures, l’or qui ornait les sculptures sont de toute beauté. J’ai d’ailleurs eu un coup de foudre pour les deux orgues avec leur immensité et leur ampleur. Je sentais en moi une libération, comme s’il y’avait vraiment une âme qui veillait sur moi, malgré le nombre fou de personnes qu’il y’avait. C’est mon coup de cœur de la ville. En plus, le palais national, le temple de San Felipe et plusieurs autres musées se trouvent à proximité. Vous pouvez donc facilement passer une journée complète dans ce coin qui se trouve à la station de métro Zocalo. D’ailleurs, il y’a aussi une grande place publique où plusieurs activités se tiennent tout le long de l’année juste en face.

 

“Un paseo por los libros”

Passionnée de lecture, j’ai adoré ce concept. Entre la station de métro Zocalo et Pino Suarez, plus de 40 éditeurs exposent leurs livres dans plusieurs locaux. Il y’a de tous les genres, autant de science-fiction que de livres de cuisine ou même d’école. C’est ouvert tous les jours de la semaine de 10 h à 20 h, sauf le dimanche. C’est une belle activité à faire dans les souterrains de la grande ville. Le seul hic, c’est que la majorité des livres sont en espagnol, mais tout de même, je crois bien que ça vaut la peine d’aller y jeter un coup d’œil.

Petit rappel : Pour le respect de la religion, je vous rappelle qu’il est interdit de porter des shorts et des camisoles (les épaules doivent être couvertes), de prendre des photos avec un flash ainsi que de parler à haute voix dans tous lieux sacrés. C’est de même pour les musées. Les agents de sécurité sont très stricts et peuvent facilement vous demander de sortir.

 

Rédigé par Katie Charpetier

Crédit photo par Katie Charpentier

Révisé par Sébastien Macaire Mandeng

Articles tagués:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
VOYAGE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *