Des rencontres marquantes au Salon des communications

Écrit par
communications

Depuis 1994, des étudiants en communication se rassemblent pour organiser un grand évènement intitulé Le Salon des communications. Le comité planifie donc une journée durant laquelle des professionnels et des étudiants en communication sont invités à se rencontrer afin de discuter de sujets touchant les communications.

Plusieurs professionnels sont contactés par l’équipe du comité afin de venir faire des conférences lors du Salon. Ces conférenciers viennent de divers domaines. Les professionnels en journalisme, en relations publiques et en publicité y sont nombreux, mais les organisateurs du Salon tentent de toucher à d’autres domaines afin d’attirer le plus de visiteurs possible. Avec l’avènement du numérique dans les communications, des influenceurs ou des blogueurs peuvent aussi être sollicités pour cette journée. « On veut vraiment chercher plus que ce que le baccalauréat nous propose », explique Alycia Tardif, l’une des directrices du comité. Les étudiants sont non seulement invités à assister aux conférences, mais aussi à participer à des ateliers. Organisés par les conférenciers, les ateliers sont aussi de natures diverses.

Habituellement, un invité particulier est choisi pour présider la journée. Ces présidents d’honneur sont appelés à faire une conférence sur leur domaine et à participer aux activités et aux discussions. « On va chercher quelqu’un d’assez connu pour donner une concrétisation et une crédibilité à l’évènement », déclare Alycia. Les porte-parole sont choisis non seulement parce qu’ils sont reconnus comme des modèles dans leur métier, mais aussi parce qu’ils sont très polyvalents. Par exemple, il y a quelques années, la présidente d’honneur de l’évènement a été Ève-Marie Lortie qui est animatrice non seulement à la télévision, mais aussi à la radio. Aucun président d’honneur n’a pu être présent l’année dernière. Toutefois, l’équipe travaille en ce moment même pour en inviter un au prochain évènement. « Ça s’annonce bien », avoue Andréanne Béliveau, qui épaule Alycia à la direction du comité.

Le nombre de conférenciers diffère d’une année à l’autre. Habituellement, environ cinq à six professionnels sont invités à l’évènement. Toutefois, cette année, Andréanne révèle que les directrices mettent beaucoup d’énergie afin de rassembler entre six et huit conférenciers. Le lieu de l’évènement aussi change d’année en année. Toutefois, comme l’année dernière, il prendra place à l’Université afin d’en faciliter l’accessibilité. L’équipe a priorisé cet emplacement non seulement pour attirer les universitaires, mais aussi les cégépiens.

Ce qui distingue le Salon des communications des autres comités c’est « le réseautage, le fait d’avoir un contact direct avec les professionnels », explique Alycia. Contrairement aux autres comités, le Salon permet d’avoir un contact direct avec les conférenciers. Les visiteurs peuvent donc discuter avec ces professionnels pour leur demander conseil, pour leur faire part de leurs inquiétudes ou pour en savoir plus sur le métier qu’ils convoitent. Les directrices révèlent que « certaines personnes ont même trouvé des stages seulement en parlant avec les conférenciers ».

Le Salon des communications permet aux étudiants d’avoir une vue d’ensemble sur les métiers disponibles en communication et sur leurs professionnels.

Révisé par : Amélie Farré

Crédit photo : Jason Joly

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ · COMMUNICATION

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *