La théorie de la pieuvre, ou comment réussir en radio

Écrit par

Le Salon des communications fut encore une réussite cette année. Des conférences intéressantes, il y en avait pas mal, le 2 avril dernier, au Musée de la civilisation de Québec. Retour sur la conférence de l’animatrice de WKND Radio, Joannie Fortin, et sa théorie de la pieuvre. Accompagnée de quiz musicaux et d’anecdotes, c’était une conférence à ne pas manquer.

Pour travailler en radio, il faut posséder certaines forces et connaissances. Lors de sa conférence, Joannie a partagé celles qu’elle croit être les plus importantes pour réussir dans ce domaine, en les représentant par les huit pattes d’une pieuvre.

Culture générale

C’est très important d’en connaître sur toutes sortes de domaines pour faire des liens pendant les interventions radiophoniques ou simplement quand on discute avec les gens. Si vous dites être fan de musique, connaissez vos classiques et les groupes émergents tout comme les musiciens célèbres ou le titre de leurs albums. Bref, informez-vous.

Éloignement

Bonne chance pour commencer votre carrière à Québec ou à Montréal. Si vous voulez vraiment animer, vous devez partir en région. C’est une excellente façon de tout apprendre et de se permettre des erreurs. Joannie a animé à Rimouski pendant 5 ans avant d’avoir un tout petit poste à Québec.

Volonté

À la fin du cégep, Joannie fait une démo à une radio locale qui est un flop. Le chef d’antenne l’appelle même pour lui dire qu’elle ne devrait jamais faire de radio. Pourtant, avec beaucoup de pratique seule dans sa chambre et toute sa détermination, elle réussit une démo pour Rouge FM et obtient un stage, puis un emploi à Rimouski.

En faisant de petits remplacements, elle se trouve une place à Québec. Quelques années plus tard, elle est coanimatrice à WKND Radio le matin.

Polyvalence

En radio, on ne fait rarement qu’animer, affirme Joannie. On fait de la technique, de l’écriture de publicité, on enregistre ces publicités, on fait de l’animation sur le terrain, etc. En région, elle a appris à tout faire et cela lui permet d’être maintenant ultra polyvalente dans son domaine.

Contacts

On ne le répètera jamais assez souvent : les contacts sont très importants. Quelqu’un qui connaît quelqu’un peut vous permettre de trouver un poste plus rapidement. Joannie n’en avait pas beaucoup. On ne se décourage pas pour autant. Il suffit d’envoyer des démos, d’en renvoyer, d’encore en envoyer et de prendre toutes les opportunités qu’on nous offre.

Patience

Vous n’aurez pas un très gros salaire au début, à peine pour survivre. Seuls les animateurs vedettes, les têtes d’affiche des stations, font beaucoup d’argent. Il faut donc de la patience avant d’arriver à un bon salaire.

Créativité

L’animation à la radio n’est pas si facile que ça. Ce n’est pas simplement d’annoncer la prochaine pièce. Il faut être créatif dans ses interventions et amener les sujets autrement pour se démarquer. C’est là que vos connaissances générales peuvent jouer. Faites des liens originaux pour parler d’un nouveau chanteur ou parler d’une fête banale.

Attitude

Ne vous prenez pour personne. Vous n’êtes jamais trop hot pour faire la technique ou aider à la recherche de publicité, même si ce n’est pas votre tâche première.

Enfin, ces huit pattes de la pieuvre, ces huit aptitudes forment qui vous êtes. Votre personnalité est la tête de la pieuvre. C’est votre personnalité qui va vous permettre de vous démarquer et de réussir dans le domaine de la radio ou de la communication.

Catégorie de l'article:
COMMUNICATION

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *