Un sport ultime

Écrit par

Le gym vous ennuie ? Vous n’avez aucun talent dans les sports ? Vous êtes fauché ? Pourtant, vous cherchez désespérément une façon de faire fondre vos « poignées d’amour » ? La solution à ce casse-tête pourrait être plus simple que vous ne le pensez. Elle tient en deux mots : sports émergents. Ces activités physiques « underground » sont rafraîchissantes et différentes, mais surtout accessibles.

Le Ultimate Frisbee, aussi appelé Ultimate, est un sport qui prend du gallon dans la Capitale-Nationale. Inventé il y a maintenant 45 ans par Jared Kass et Joel Silver, de la Columbia High School au New Jersey, ce sport s’inspire des règlements fondamentaux du football américain et du rugby. Comme l’indique son nom, cette activité se pratique avec un frisbee, aussi appelé disque.

Pour marquer un point, un joueur doit attraper la passe d’un coéquipier dans un secteur du terrain appelé « zone des buts ». Les joueurs en offensive peuvent progresser vers cette zone en se faisant exclusivement des passes. Ainsi, un joueur en possession du disque ne peut marcher ou courir. Ce dernier a dix secondes pour lancer le disque, vers l’avant ou vers l’arrière. L’équipe en offensive perdra possession du frisbee seulement quand une passe touchera le sol, sera rabattue ou interceptée par un joueur en défensive.

Le Ultimate Frisbee est un sport sans contact véhiculant, depuis sa création, des valeurs d’esprit sportif et de respect. Les aptitudes reliées à ce sport, c’est-à-dire la capacité de lancer et d’attraper un frisbee, peuvent être acquises rapidement. Ce sport est donc empreint d’une grande accessibilité. De plus, pour les personnes voulant améliorer leur endurance cardiovasculaire, le Ultimate est le sport parfait. Les joueurs des deux équipes sont constamment en mouvement.

À Québec, il existe une multitude de ligues et tournois d’Ultimate, pour tous les âges, homme ou femme. L’entièreté de ces compétitions est régie par l’Association des joueuses et joueurs d’Ultimate de Québec (AJJUQ). Ces championnats, récréatifs ou compétitifs, mixtes ou non, sont disputés dans différents stades intérieurs de la région, notamment au Stade Telus de l’Université Laval. Actuellement, près d’une dizaine de ligues d’automne sont en cours. La programmation d’hiver, quant à elle, sera lancée au courant du mois de décembre 2013. Dès lors, il sera possible de s’inscrire, soit seul ou en montant une équipe avec des amis. Pour plus de détails sur les services offerts par l’AJJUQ et les modalités d’inscription, il est possible de consulter le site www.ultimatequebec.ca.

Vous croyez que ce sport, parce qu’il se joue avec un frisbee, ne peut être excitant et spectaculaire? Détrompez-vous. Voici un montage des plus beaux jeux d’Ultimate répertoriés à ce jour.

Image couverture

Jean-François Simard
jean-francois.simard.12@ulaval.ca
@Jeanfransim

Articles tagués:
·
Catégorie de l'article:
SPORT

Commentaire

  • Pour y avoir jouer dans mes cours d’éducation physique, je peux dire que c’est un sport qui demande du cardio. Nous devons toujours courir pour se démarquer afin de recevoir une passe ou tenter d’en intercepter une. Bon article!

    hangsam 24 janvier 2014 09:37 Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *