Une grande réussite pour le Défilé CML’19

Écrit par

Écrit par Gabrielle Beaupré & Maxime Adam

Le Défilé de mode Commul nous invitait, le 14 mars dernier, à une soirée haute en couleur au Manège militaire Voltigeurs de Québec. Sous la direction de Catherine Munro et Carolanne Bisier St-Gelais, le comité du défilé de mode du baccalauréat en communication publique a travaillé fort pour produire le Défilé CML’19. Les fonds amassés lors de cette 16e édition seront remis à Viol-Secours Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de la région de Québec. 

Pour la première fois de son histoire, le Manège militaire Voltigeurs de Québec a accueilli le défilé de mode de communication publique, qui était précédé d’un cocktail au cours duquel quelques exposants ont eu l’occasion de se faire connaître. De plus, l’école de mode du CNDF a participé à l’événement afin d’y présenter les designers de la relève.

Les lumières sont éteintes. La vidéo de production commence. Plusieurs membres du défilé y racontent leur année en tant qu’organisateurs et expliquent ce qu’est le CALACS de Québec. Lumière. Musique. Les mannequins font leur entrée.

De nombreux designers québécois tels que Blu Avenue, Velvet Couture, Marie-Ève Aubry et Markantoine sont présentés au public. Les mannequins défilent avec audace et intensité. Mention spéciale à Francis Boudreault et à Jérémie Michel Roy, qui marchent avec des chaussures à talon aiguille! L’ambiance de la salle est électrisante.

À la fin du défilé, les directrices, émues, soulignent le travail exceptionnel de leur équipe. Elles sont accompagnées de l’invitée d’honneur, Noémie Lacerte, ainsi que de madame Julie Tremblay de Viol-Secours. Cette dernière est venue féliciter et remercier les membres du défilé pour leur contribution financière et aborder la mission de l’organisme.

Le centre d’aide Viol-Secours œuvre dans les communautés depuis 1976. L’organisme est né grâce à l’initiative de femmes qui voulaient faire bouger la société québécoise. Depuis plus d’un an, le mouvement #metoo vise à dénoncer les tabous sur les agressions à caractère sexuel. Dans cette optique, il était important pour Catherine Munro et Carolanne Bisier St-Gelais de s’associer à Viol-Secours pour soutenir sa cause : aider les victimes d’agressions sexuelles. Elles se sont d’ailleurs inspirées du girl power pour la création du logo de l’événement, qui représente la solidarité.

Quant à Noémie Lacerte, elle a accepté l’invitation à cet événement annuel, car la cause féministe lui tient à cœur. Elle utilise par ailleurs sa plateforme Youtube pour produire des vidéos traitant de la mode et de son style de vie. Ses activités sur les réseaux sociaux influencent quelque 180 000 abonnés.

CourtoisieGabrielle Beaupré

Catégorie de l'article:
COMMUNICATION

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *