Une vague de fraicheur pour le Gala de la relève en communication

Écrit par

Des bases solides saupoudrées d’une pincée d’innovations et de nouveautés, c’est ce à quoi on peut s’attendre du Gala de la relève en communication 2014. Les directrices Mélissa Parent et Joëlle Berthier, qui m’ont accordé un agréable entretient il y a quelques semaines, ont affirmé que les entrevues se sont très bien déroulées et qu’elles ont même été surprises de la motivation et du dévouement que les candidats prévoyaient investir dans le projet. Elles sont très satisfaites de la constitution de leur équipe.

Les directrices ont voulu que le concept du Gala soit mieux compris dès le début, surtout par les élèves de première année. Elles veulent également mettre plus l’accent sur le but ultime du Gala : remettre des stages d’envergures aux étudiants ayant le mieux performés dans leurs applications pour ces stages; qui se voit parfois tasser et être mis de côté par l’aspect glamour et superficiel de l’évènement.

L’attribution de stages internationaux ainsi qu’un partenariat solide avec des professeurs experts en marketing, rédaction et publicité sont les deux principales nouveautés intégrées par Mélissa et Joëlle cette année. Le comité « stages » travaillera en collaboration avec l’Université et certains organismes à but non lucratif pour aller chercher d’intéressants stages internationaux. Pour ce qui est des professeurs approchés par les directrices pour le partenariat, Christian Desîlets, Marie Dufour, et Caroline Girard seront présents tout au long du processus de préparation du Gala pour aider et répondre aux questions des différents comités dans le but d’atteindre un niveau de professionnalisme plus élevé encore que dans les années précédentes.

En ce qui a trait au budget, les filles visent la clarté, que tout le monde soit au courant de combien d’argent il peut dépenser pour telles ou telles choses, pour éviter les confusions de toutes sortes. Elles veulent garder un suivi des dépenses très rigoureux.

Un peu dans la même lancée, on veut donner plus de visibilité aux différents stages, les rendre disponibles pour l’application dès qu’ils sont confirmés par les entreprises question de laisser une plus grande marge de manœuvre aux étudiants pour postuler et ainsi tenter d’atteindre un plus haut taux de participation.

Les filles étaient fières de me présenter leur présidente d’honneur : Marie Morneau de Marie Morneau Communication, agence québécoise se spécialisant en évènementiel et en relations publiques, référée par Jean Brouillard, président d’honneur du Gala 2013.

C’est donc le 24 mars prochain que les directrices et leur belle équipe vous attendront pour une soirée mémorable dans le Grand Hall du Musée de la Civilisation.

Découvrez le Grand Hall

Photos : mcq.org

Que pensez-vous de la salle?

 

Léa Boucher-Telmosse
lea.boucher-telmosse.1@ulaval.ca
@LaBoucherTelmos

Catégorie de l'article:
ACTUALITÉ

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *